Le 15 août est le jour de commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les citoyens japonais ont organisé hier, le 72e anniversaire de la fin de la guerre.

Le gouvernement a tenu mardi une cérémonie commémorative à Tôkyô à la mémoire des 3,1 millions de personnes mortes durant le conflit. Environ 6 400 personnes, y compris les membres des familles endeuillées, ont assisté à l’événement. Dans un discours, le Premier ministre Shinzô Abe a déclaré que les ravages de la guerre ne devaient jamais plus être répétés. Il a souligné les contributions du Japon au maintien de la paix et de la prospérité mondiale au cours des décennies qui se sont écoulées depuis la fin de la guerre. Une minute de silence s’est déroulée à midi.

L’empereur Akihito a parlé d’un profond sentiment de remords sur la guerre et a exprimé son espoir pour que cela ne se reproduise plus jamais. Il a ajouté qu’il se joignait au peuple japonais en offrant ses condoléances à ceux qui sont morts durant la guerre et a prié pour la paix mondiale et les progrès futurs de son pays. Le participant le plus âgé était Harumi Serigano, 101 ans, dont le mari est mort lors des combats à Okinawa en 1945. Elle l’a décrit comme une personne douce qui ne s’est jamais fâché avec elle. Elle dit ne plus se souvenir des détails de la période, sauf le fait qu’elle déteste la guerre.