Après trois ans d’absence, le salon des arts culinaires japonais « C’est bon ! Le Japon » est de retour pour sa neuvième édition. Cela se déroulera à la Halle des Blancs Manteaux, dans le quatrième arrondissement de Paris, du 17 au 19 février 2023.

Le salon s’est imposé grâce au nombre, à la qualité et à la diversité des exposants, réussissant à attirer plus de 15 000 visiteurs lors de la dernière édition en 2019. Et il y a fort à parier que cela sera, une nouvelle fois, une grande réussite.

En effet, plus de 60 acteurs de la gastronomie, des arts de la table et du tourisme japonais seront présents cette année pour faire voyager les visiteurs grâce programme dédié aux arts de la table et à la cuisine japonaise washoku.
Ces derniers pourront découvrir le fondant unique du wagyu, le boeuf japonais, ou le goût umami des sushis préparés avec du poisson traités avec la technique de l’ikejime. Cette technique consiste à neutraliser le système nerveux de l’animal, réduisant le stress et la douleur du poisson et améliorant ainsi ses qualités gustatives.
Pour accompagner ces mets, rien de mieux qu’un peu de saké, ou plus précisément de nihonshu. Mais à consommer avec modération bien entendu ! WAKAZE, qui produit ses sakés en France, sera présent. Il en est de même pour le saké de Dassai, qui a réussi à émerveiller le grand chef français feu Joël Robuchon.
Enfin, concernant le lifestyle et les arts de la table, il sera possible d’acheter sur place la première bouteille thermos adaptée aux boissons gazeuses ainsi que des produits Ghibli, le fameux studio d’animation, grâce à sa boutique officielle.

Mais « C’est bon ! Le Japon » c’est aussi des ateliers, des conférences et des animations en tout genre. Le thème de cette année étant « Edo et Ninja », une conférence sera donnée sur le sujet par le professeur Yuji Yamada de l’université de Mie. Le Duo Lyodji donnera également des représentations de ninjas et prendra des photos avec les visiteurs.
Outre cela, Stéphane Ferrandez, l’unique conteur française formé par des maîtres japonais, se produira sur scène pour conter une histoire autour de la nourriture japonaise.
Le groupe de percussions traditionnelles NIKA TAIKO, avec son esthétique proche des arts martiaux, donnera son spectacle qui prend aux tripes grâce à la puissance des tambours.
Et pour rester dans l’esprit festif japonisant, une cérémonie de kagami biraki aura également lieu. Il s’agit de l’ouverture rituelle d’un fût de saké, boisson divine au Japon. Il est de coutume que les personnes assistant à la cérémonie participent à la dégustation du nectar !

Nous serons bien évidemment sur place et nous vous invitons à venir discuter avec nous. Nous y fêterons les cinq ans et 50 numéros de notre journal. À cette occasion, vous êtes les bienvenus à nos petits kanpai, le vendredi 17 février à 18h et le samedi 18 à la même heure !

En savoir plus :

  • Dates et horaires : Du 17 au 19 février 2023 (ven. 17 de 16h à 20h ; sam. 18 de 11h à 20h ; dim. 19 de 11h à 18h)
  • Lieu : La Halle des Blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple, 75004 Paris
  • Prix : 2 euros (gratuit pour les enfants de 0-3ans)
  • Site internet : www.cestbonlejapon.com


Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentVisite d’un allié | Propos homophobes | Pétition importante
Article suivantVisiteurs étrangers | Pas de missile à Okinawa | Giri choco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.