Le musée national des arts asiatiques Guimet et la Fondation Franco Japonaise Sasakawa organisent une journée consacrée à l’intérêt méconnu de Claude Lévi-Strauss pour le Japon.

Claude Lévi-Strauss en 2005 (© UNESCO / Michel Ravassard)
Claude Lévi-Strauss en 2005 (© UNESCO / Michel Ravassard)


En avril 2011 sortait L’autre face de la lune, écrits sur le Japon, livre posthume révélant la passion, méconnue du grand public, de Lévi-Strauss pour le Japon.

Qui savait, avant L’autre face de la lune, que Lévi-Strauss dut ses premières émotions esthétiques aux estampes japonaises? Qu’il se passionna très tôt pour la culture et les objets japonais au point d’écrire dans la préface japonaise de Tristes Tropiques : « Ainsi puis-je dire que toute mon enfance et une partie de mon adolescence se déroulèrent autant, sinon plus, au Japon qu’en France, par le cœur et par la pensée ». Cette position singulière d’un grand anthropologue parlant d’une culture qu’il n’a pas étudiée, mais qui le fascine, ouvre toute notre curiosité.

Il s’agira donc de poursuivre certaines des pistes de réflexion qu’il a ouvertes concernant le statut des mythes dans la pensée japonaise, leur relation avec l’histoire, la tradition, la vie quotidienne, la culture Jômon et sa présence dans le Japon contemporain ou encore ce qu’il nomme le « cartésianisme sensible » des Japonais.

Intervenants

Junzo Kawada, ethnologue, traducteur et ami de Lévi-Strauss sera spécialement présent pour cette journée. Il sera accompagné de deux intellectuels japonais de renom, Kozo Watanabe et Chihiro Minato.

François Lachaud, historien de l’art et spécialiste du bouddhisme japonais participera à ce colloque et en sera le médiateur. Jane Cobbi est ethnologue, spécialiste du Japon.

Conférences

Junzo Kawada, Ce que Claude Lévi-Strauss nous a appris sur le Japon

Chihiro Minato, Apports de Claude Lévi-Strauss pour la reconnaissance et la compréhension de la culture Jômon

François Lachaud, De l’autre côté du miroir : Claude Lévi-Strauss interprète des arts japonais

Jane Cobbi, Leçons de sagesse : matières à penser, matières à savourer

Kozo Watanabe, La pensée sauvage et le Japon

Plus d’informations :

  • Date et horaires : samedi 25 juin 2016 de 10h à 18h
  • Lieu : Salon Paul Pelliot de l’Hôtel d’Heidelbach, 19 Avenue d’Iéna, 75116 Paris
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe père du jeu Othello est décédé
Article suivantDu Cosplay à la Japan Expo en juillet

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.