Les dirigeants de Tokyo Electric Power (Tepco) ont affronté mardi la colère des actionnaires de la compagnie, lors d’une assemblée générale rendue houleuse par l’accident nucléaire de Fukushima.

Cris, appels à la démission du président, demande d’arrêt des réacteurs nucléaires encore exploités, le grand hôtel de Tokyo où près de 9000 propriétaires de titres Tepco – un record – ont pris place s’est transformé en arène.

« Nous sommes les actionnaires, nous vous avons confié notre argent. Fukushima, le Japon et le monde ne pourront redevenir comme avant l’accident. Je ne vous fais pas confiance ! », a lancé une actionnaire en larmes en direction du président honoraire de Tepco, Tsunehisa Katsumata.

L’accident nucléaire du 11 mars intervenu à la centrale Fukushima Daiichi a entraîné une perte nette historique pour Tepco, de 1247 milliards de yens, soit près de 11 milliards d’euros, lors de l’exercice budgétaire du 1er avril 2010 au 31 mars 2011.

Petits porteurs ruinés

La valeur de l’action de la compagnie d’électricité a fondu de quelque 85% depuis, ruinant des petits porteurs issus de la classe moyenne, nombreux parmi les quelque 933’000 actionnaires du groupe. « Je n’aurais jamais cru qu’une entreprise notée AAA finirait ainsi« , a expliqué Torao Ogawa, un actionnaire de 60 ans.

Auparavant considérée comme une entreprise correctement gérée, Tepco a longtemps été créditée de bonnes notes par les agences de notation internationales. Moody’s et Standard & Poor’s ont depuis l’accident relégué les obligations de la compagnie en catégorie spéculative.

« Je suis tellement furieuse contre l’entreprise! Ils n’ont jamais changé malgré des problèmes répétés », a dénoncé une autre détentrice de titres, Mme Furukawa.

(ats / 28.06.2011 05h21) – article original sur romandie.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa production automobile encore perturbée en mai, reprise en vue
Article suivantLes ventes de détail baissent encore en mai

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.