Coline et Sylvain, deux jeunes lyonnais diplômés de masters LCE japonais, sont à Tokyo depuis septembre 2017 dans le cadre des recherches de doctorat de Coline. Ils ont créé le blog futatabi.fr afin de partager leur aventure, leur quotidien, leurs découvertes et leur passion pour la culture, l’histoire, et les paysages du Japon.

Le principe de ce blog

Le site s’enrichit semaine après semaine, avec l’objectif de proposer un contenu de qualité qui ne se contente pas seulement de référencer des lieux ou événements, mais qui aborde, à travers un regard non-stéréotypé, la question du voyage au Japon sous une perspective faisant écho à la richesse culturelle du pays.

Quelques extraits pour attiser votre curiosité

« Les deux français racontent leur petite virée dans la préfecture de Tochigi, à Nikkô, début novembre 2017. Cette petite ville est considérée comme l’un des lieux les plus éminents du Japon, d’un point de vue artistique et historique. Classé depuis 1999 au patrimoine mondial de l’UNESCO, il rassemble un grand nombre de chefs d’œuvre architecturaux de la fin de l’époque médiévale, dont le sanctuaire de Tôshô-gû, sépulture d’un mégalomane de l’époque Edo. Il a été construit en l’honneur de Tokugawa Ieyasu, l’un des plus illustres shoguns, dont la dynastie régna sur le Japon féodal pendant plus de 200 ans.

Tout au long de leur visite du Tôshô-gû, ils ont pu observer bon nombre de représentations animalières similaires à celle du chat dormant : des singes, des éléphants, des dragons, etc. Ils représentent des divinités ayant pris des formes d’animaux pour pouvoir apparaître devant les humains, juste avant qu’une bonne chose promise ne se réalise. Au Tôshô-gû, ces animaux sont particulièrement nombreux, et contribuent d’ailleurs à la renommée du lieu. Il est pensé que la plupart symbolisent la paix. Plus de 29 sortes en sont recensées, et parmi les plus notoires, on retrouve notamment : le dragon (ryû 龍), l’éléphant imaginaire (sôzônozô 想像の象), le chat endormi (nemurineko 眠り猫) et les singes (saru 猿). »

Pour plus d’informations