La Cour suprême du Japon a rejeté l’appel d’un ancien membre de l’Armée rouge japonaise, aujourd’hui démantelée, et a donc confirmé sa condamnation à la réclusion à perpétuité pour des attaques terroristes dans les années 1970.

Il avait été accusé d’avoir pris part à l’attaque de l’ambassade de France à La Haye aux Pays-Bas et au détournement d’un avion de ligne de la Japan Airlines à Dhaka, au Bangladesh en 1977.

Article original : NHK World Service Français © 2011

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes transfuges nord-coréens découverts en mer du Japon
Article suivantL’année prochaine le Japon aura près de 25 000 nouveaux centenaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.