Le programme PRESAGE et le CERI organisent la conférence «Évolution du féminisme au Japon: quelques portraits de femmes remarquables hier et aujourd’hui».

Logo-CERILa conférence sera introduite par Karoline Postel-Vinay, directrice de recherche au CERI/Sciences Po puis suivra l’intervention de Muriel Jolivet, professeure titulaire et docteure en études orientales.

Programme :

  • Quelques figures de proue du féminisme de l’ère Meiji qui ont fait bouger les choses en affirmant ou en vivant leurs convictions: Yosano Akiko (与謝野晶子) (1878-1942), Hiraitsuka Raichô (平塚らいてう) (1886-1971) ou Okamoto Kanoko (岡本かの子) (1889-1939).
  • Quelques anarchistes notoires: Takamure Itsue高群逸枝(1894-1964), et surtout Itoh Noe (伊藤野枝) (1895-1923, assassinée avec son amant après le grand tremblement de terre de Tokyo en 1923), Kanno Suga(ko)管野スガ(1881-1911, condamnée à mort) et Nagata Hiroko (永田洋子) (1945-2011), condamnée à mort pour son implication dans l’armée rouge) et quelques autres.
  • Des femmes engagées en politique, telles que Katô Shidzué -ex baronne Ishimoto-la «Margaret Sanger» du Japon décédée à l’âge de 104 ans (1897- 2001), Ichikawa Fusae (市川房枝) (1893-1981), présidente de la Nouvelle ligue des femmes japonaises qui a milité pour le droit de vote des femme.
  • Des destins tragiques de celles qui ont dû se prostituer à l’étranger tels que celui de Yamada Waka (山田わか) [1879-1957] devenue une féministe engagée à son retour.

Après ce bref panorama historique, nous passerons à la naissance du féminisme radical ou «ûman tribu» (women’s lib) et pour finir, un panorama de quelques inclassables contemporaines qui font du féminisme à leur manière ou sans le vouloir nécessairement.

Plus d’informations :

  • Date et horaires : mardi 16 septembre de 17h15 à 19h30
  • Lieu : Sciences Po CERI, 56 rue Jacob, 75006 Paris
  • Inscription : [email protected]