Le Japon a offert jeudi 2950 tonnes de riz d’un montant de 1400 millions de FCFA à la Côte d’Ivoire pour soutenir les populations affectées par la crise dans le pays.

« Ce don vise à aider la Côte d’Ivoire à soutenir les populations les plus vulnérables dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la flambée des prix des denrées alimentaires », a déclaré l’ambassadeur du Japon, Okamura Yoshifumi.

Le ministre ivoirien du Plan et du développement Paul-Antoine Bohoun Bouabré, a reçu ce don, au nom du gouvernement ivoirien, dans un entrepôt du Programme alimentaire mondial (PAM) à Abidjan.

Pour M. Bouabré, la lutte contre la pauvreté passe par la création des richesses. Il a insisté sur le document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP) validé mardi en présence des bailleurs de fonds internationaux.

La mise en oeuvre du programme contenu dans ce rapport va nécessiter la somme de 17 700 milliards de FCFA sur cinq ans, selon les estimations officielles.

Selon ce rapport qui doit conduire les programmes et projets pour l’amélioration des conditions de vie des populations, un Ivoirien sur deux est pauvre et vit avec moins de 661 FCFA (1 euro) par jour.

[Xinhua->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentPas d’élections générales au Japon avant l’adoption du budget 2009
Article suivantLe Japon élabore un projet de loi visant à envoyer la marine dans des missions anti-piraterie