Sanyo Electric Co. est favorable à l’offre de reprise présentée par le géant japonais de l’électronique Panasonic Corp., a affirmé dimanche la télévision japonaise NHK.

Les présidents de Panasonic et de Sanyo, Fumio Otsubo et Seiichiro Sano, sont parvenus en octobre à « un accord sur l’essentiel » de cette offre de reprise, a précisé la télévision sans citer de source.

Aucun responsable n’était joignable dimanche aux sièges de Panasonic et de Sanyo pour commenter ces informations.

La presse japonaise avait déjà fait état de l’intention de Panasonic de prendre le contrôle de Sanyo mais NHK est la première à parler d’un accord des deux parties sur cette offre de reprise.

Panasonic compte faire de Sanyo une de ses filiales, a indiqué la télévision.

Panasonic devrait annoncer publiquement le lancement de son offre, vraisemblablement dans la semaine, s’il arrive à convaincre les principaux actionnaires de Sanyo, a précisé NHK.

Ces actionnaires – les groupes financiers japonais Sumitomo Mitsui Banking, Daiwa Securities SMBC et américain Goldman Sachs – sont les trois plus gros détenteurs de titres Sanyo (près de 430 millions d’actions préférentielles au total).

En 2006, Sanyo, alors en pleine crise et phase de restructuration, leur avait accordé des actions préférentielles pour plus de 300 milliards de yens (3,1 milliards de dollars).

Selon le quotidien économique Nikkei, « si Panasonic parvient à racheter les actions préférentielles à ces trois groupes et les convertir en titres communs, il contrôlera alors 70% des droits de vote » au conseil d’administration de Sanyo.

Le chiffre d’affaires annuel cumulé des deux groupes se situerait autour des 11.200 milliards de yens (90 milliards d’euros).

Ce nouveau géant dépasserait alors d’une tête le conglomérat diversifié nippon Hitachi, très présent dans le secteur de l’électronique (10.900 milliards de yens de chiffre d’affaires cette année).

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentEADS : le japonais ANA sur le point de commander 3 A380 ?
Article suivantLe butô blême de Tatsumi Hijikata