Partez à la découverte des plus beaux sites du Kansai, à bord de ses lignes de trains : Keihan, Kintetsu et Nankai.

Keihan

Montez à bord du train touristique Hiei, au nord de Kyôto, qui vous emmènera jusqu'au réseau Keihan. Il vous accompagnera jusqu'au sanctuaire de Fushimi Inari Taisha (célèbre pour ses mille Torri), Gion, Kiyomizu-dera et la ville d’Uji, célèbre pour son Matcha.

Puis à 10 min de Kyôto, visitez Otsu (à la pointe sud du lac Biwa) avec ses nombreuse activités aquatiques et sa gastronomie de qualité. Vous arriverez ensuite dans la ville d’Uji, réputée pour son thé éponyme dont la production a débuté au 13ème siècle et était aimé par les seigneurs de toute la nation à toute époque. La ville abrite aussi le temple du Byodo-In, où se déroule l’histoire du fameux Dit du Genji écrit par Murasaki Shikibu. En haut du mont Hieizan se trouve le temple Enryaku-ji, temple majeur du bouddhisme japonais, construit en 788 et inscrit au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1994.

Kintetsu

Les trains de Kintetsu parcourent le sud du Kansai, de Osaka à Nagoya. Le “Blue Symphony” relie par exemple avec une touche rétro les villes d’Osaka, Kyoto, Nara et Yoshino. Yoshino est une ville inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, et a vu la naissance d’une religion respectueuse de la nature, le Shugendo. Autre lieu fascinant : Ishibutai-Kofun. Le Kofu d’Ishibutai est un tertre funéraire qui offre une lumière unique sur ses 60 cerisiers légendaires.

Yoshino vous accueillera également sous les trente mille cerisiers emblématiques qui ornent les 600 mètres du mont et qui sont le théâtre d’un festival de la riziculture, le 3 avril, au temple de Yoshino mikumari-jinja Shrine (à Kami-senbon). Chaque année a lieu une cérémonie à la fois légère et solennelle pour célébrer la traditionnelle moisson des 5 grains, à l’issue de laquelle sont distribués les fameux gâteaux de riz gluant, Mochi.

Le 11 et 12 avril a lieu une autre procession religieuse, qui accompagne des fleurs de cerisiers jusqu’aux statues Zao Gongen au temple Kinpusen-ji, pour les prévenir que le printemps est arrivé. Et le 7 juillet, la cérémonie de la fleur du lotus (Renge) a lieu dans le même temple. Au même moment, vous pouvez assister à un festival unique au monde, qui célèbre le "saut de la grenouille".

Nankai

Entre les stations de Hashimoto et de Koya-San, la ligne "Tenku" vous propose un véritable voyage au milieu des fleurs du Koya-San. Le principe est de voyager à allure modérée afin de réveiller ses sens au contact de la nature et sublimer sa relation au sacré du Koya-san.

Deux grands lieux sacrés, "Okunoin" et "Danjo-garan", constituent le Koya-san, avec de nombreuses pierres tombales et monuments commémoratifs. Aujourd’hui encore, le Koya-san est un lieu spirituel vivant où vivent des moines. Et depuis 1200 ans le temple est toujours régi par une ouverture à toute religion.

Découvrez aussi le célèbre Nintoku Tennoryo Kofun : l'ensemble de tumulus le plus exceptionnel des 160 000 que compte le Japon. Il date du Ve siècle et est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. En son sein repose le “Nintoku Tennoryo Kofun”, considéré comme l’une des trois plus grandes tombes du monde avec la pyramide de Khéops et le mausolée aux huit mille statues de l’empereur Qin.

Infos pratiques :