Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Ce vendredi 16 février, nous allons aborder les sujets suivants dans notre revue de presse : l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile, la croissance à la hausse au Japon, les Japonais favorables aux châtiments corporels et un film de zombies pour promouvoir Okayama.

Le nombre de demandeurs d’asile atteint un nouveau record

Pour la septième année consécutive, le nombre de personnes demandant l’asile au Japon atteint un nouveau record avec 19 628 demandes en 2017. Cela représente une hausse de 8 727 cas par rapport à 2016, soit une hausse de près de 80 %. Mais seulement 20 dossiers ont été acceptés principalement en provenance du Moyen-Orient alors que la majorité des demandeurs sont issus d’Asie. 45 autres personnes ont également été autorisées à rester sur le sol japonais pour des raisons humanitaires.

Plus longue période de croissance depuis 30 ans

Le Japon affiche un huitième trimestre de croissance, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la période 1986-1989 et la bulle économique. Une hausse de 0,5 % du PIB (en rythme annuel) a été enregistré pour le dernier trimestre de 2017. Bien que cela soit inférieur aux prévisions, la hausse sur l’année s’élève à 1,6 %, soutenue par une hausse de la consommation, des investissements et des exportations. Ces bons résultats laissent entrevoir la fin de 15 ans de déflation, et pour confirmer cela, le gouvernement japonais appelle les entreprises à augmenter les salaires.

Les Japonais plutôt favorables aux châtiments corporels pour les enfants

Selon une enquête menée par l’association Save the Children Japan, la majorité des Japonais sont plutôt favorables aux châtiments corporels. Sur les 20 000 réponses, 56,7 % sont tolérants face à cela dont 1,2 % estiment qu’ils devraient être « activement infligés » tandis que les autres emploieraient cela uniquement « si nécessaire » ou « s’il n’y a pas d’autre choix ». 60 % pensent que frapper un enfant est une forme acceptable de discipline. Cependant, seuls 1 030 des répondants ont indiqué avoir des enfants mais ils sont tout de même 70 % à avoir utilisé la violence physique sur eux.

Un film de zombies pour promouvoir le département d’Okayama

Le département d’Okayama a décidé de faire sa promotion à travers des films sous le projet Harewood Movie, référence à Hollywood où hare signifie le beau temps. Le département a donc présenté deux courts-métrages au Short Shorts Film Festival & Asia, plus grand festival asiatique dédié aux courts-métrages. Et c’est le film The Land of Sunshine qui a remporté un prix dans la catégorie tourisme. L’histoire raconte les aventures d’une femme et d’un homme fuyant des zombies sous la pluie et trouvant leur paradis à Okayama sous un magnifique ciel bleu.