La découverte n’est pas récente puisque c’est lors de fouilles qui se sont déroulées entre 2012 et 2016 que les ossements ont été trouvés sur l’île d’Ishigaki, au sud d’Okinawa.

Cependant, une conférence de presse récente a annoncé que les ossements appartenaient à 19 individus ayant vécu il y a 27 000 ans, ce qui en fait les plus vieux ossements découverts au Japon.

Cette découverte est d’autant plus intéressante que les ossements sont bien préservés, grâce au type de terre que l’on trouve dans ces îles du sud, qui sont moins acides que dans le reste du pays. A partir de ces squelettes, les scientifiques espèrent pouvoir reconstituer leur mode de vie d’après des logiciels de reconstitution. Il vont également étudier leur relation à la mort en se basant sur la disposition des corps, qui ne semblent pas avoir été déposés par hasard dans la grotte dans laquelle ils ont été retrouvés.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.