Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans la revue de presse du lundi 25 juin, nous allons aborder : l’opposition des gouverneurs face au maintien du programme de défense anti-missile, la mise au point d’un système informatique pour prévenir les crimes de rue, l’assassinat d’un conférencier à Fukuoka et le pari fou d’un Japonais sur Twitter suite à la victoire du Japon face à la Colombie.

Le gouvernement japonais partagé sur l’installation du système anti-missile

Les gouverneurs de Yamaguchi et d’Akita ont exprimé leur réticence à l’installation de missiles américains après le passage du Ministre de la défense Itsunori Onodera la semaine dernière. Ces deux départements devraient accueillir un système de défense anti-missile américain, suite à une décision prise par l’administration d’Abe en décembre 2017. La menace d’un bombardement immédiat depuis la Corée du Nord n’étant plus d’actualité, et l’inquiétude des communautés locales se faisant plus importante, les gouverneurs réclament des explications auprès du gouvernement quant au maintien du programme.

Prévoir les crimes grâce au Big data et à l’intelligence artificielle

Le gouvernement et la police japonais envisagent de développer un système informatique qui prédirait les crimes de rue grâce au big data et l’intelligence artificielle, une méthode déjà utilisée en Europe et aux États-Unis. Mami Kajita, qui a fondé l’entreprise de traitement de données Singular Perturbations Inc. s’est rendue compte que les personnes qui ne sont pas familières avec un environnement sont plus vulnérables face aux crimes. Elle a ainsi combiné son propre algorithme de prédiction de crimes avec des données des services de police tokyoïtes concernant des cas d’agressions sexuelles, de vols et de personnes suspectes.

Un homme arrêté pour avoir poignardé à mort un conférencier à Fukuoka

Hidemitsu Matsumoto, un homme de 42 ans a été arrêté lundi pour avoir assassiné Kenichiro Okamato, un maître de conférences en séminaire sur les technologies de l’information à Fukuoka. L’homme a avoué avoir eu une altercation en ligne avec sa victime, ce qui l’aurait poussé à l’acte. Okamoto a été attaqué dans les toilettes d’un bâtiment scolaire où il venait de donner une conférence. Il a été poignardé dans le cou et la poitrine vers 20 heures, le dimanche précédant l’arrestation de son agresseur.

Tôkyô-Yamaguchi en vélo suite à un pari sur Twitter

Un Twittos, persuadé de la défaite de l’équipe du Japon contre la Colombie, a décidé de prendre le pari. « Si le Japon gagne, je pédalerais de Tôkyô au département de Yamaguchi ». Le challenge n’a pas laissé la communauté de Twitter indifférente puisque plusieurs dizaines de milliers d’internautes ont réagi à la publication. Suite à la victoire du Japon, les commentaires ont enchainé, et le Twittos n’a eu d’autre choix que d’accepter de relever le défi. Il a prévu de réaliser ce trajet de 938km à vélo cet été.