Des forts taux de radiation ont été relevés dans un immeuble récent dans la ville de Nihonmatsu, située dans la région de Fukushima.

 

Les contrôles réguliers ont fait remarquer que sur une période de trois mois, les enfants de ce bâtiment étaient exposés à des niveaux de radiation plus conséquents que les autres enfants.
La radioactivité qui a été mesurée en décembre, montre qu’au rez-de-chaussée, la quantité de césium radioactif était supérieure à celle relevée à l’extérieur (1,24 microsievert par heure) .

La raison de ce fort taux de radiation est la provenance du gravier utilisé pour le rez-de-chaussée. En effet, il venait de la ville de Namie, non loin de la centrale nucléaire sinistrée Fukushima Dai-Ichi.

Cindy Chiffoleau – Source NHK World
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’Empereur et sa femme composent des poèmes pour les régions sinistrées
Article suivantUn spray qui détecte le cancer jusque dans sa plus petite taille

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.