Au menu de la revue de presse d’aujourd’hui, jeudi 22 février 2018 : un pétrolier iranien à l’origine d’une marée noire, un plan anti-tabac, une nouvelle médaille d’or pour les Japonais et de nouveaux projets pour un athlète olympique.

Un pétrolier iranien à l’origine d’une marée noire

Souvenez-vous, le mois dernier, le pétrolier iranien « Sanchi« , et ses 136 000 tonnes d’hydrocarbures, avait percuté un navire de fret chinois au large de Shanghai, sombrant après 8 jours à la dérive. C’est la pire catastrophe du genre depuis 1991. Les gardes-côtes japonais ont retrouvé des boulettes de pétrole sur les plages de l’île d’Amami-Ôshima, dans l’archipel des Ryûkyû, pouvant être ramenées par le courant suite au naufrage du pétrolier.  Même si cela reste à confirmer, le ministère de l’Environnement japonais, qui déclarait alors en janvier que le risque de pollution domestique était faible, s’inquiète désormais des conséquences de cet événement.

Le Japon de nouveau en or aux J.O de Pyeongchang

Nouvelle médaille d’or pour la délégation japonaise ! L’équipe féminine de la poursuite par équipe a remporté la plus précieuse des médailles cette nuit, battant au passage les Néerlandaises, tenantes du titre. C’est en établissant un nouveau record olympique de 2 minutes et 53.89 secondes que les deux soeurs Miho et Nana Takagi ainsi que Ayano Satô, déjà détentrices du record du monde, ont remporté l’or olympique. Le Japon a donc remporté pour l’instant 11 médailles olympiques (3 en or, 5 en argent et 3 en bronze) lors de cette édition, dépassant le record de Nagano 1998 où les Nippons étaient repartis avec 10 médailles.

Un plan anti-tabac en marche ?

Le Parti Libéral Démocrate a donné son aval pour un plan anti-tabac affaibli, ouvrant la voie à la poursuite du tabagisme dans les restaurants notamment, mais l’interdisant dans les écoles, les hôpitaux et les bureaux gouvernementaux. Les bars et restaurants, quant à eux, pourraient installer des fumoirs où aucune nourriture ni boisson ne serait servie. Le problème majeur reste que le lobby du tabac est extrêmement puissant au Japon : la lutte anti-tabac au Japon est très en retard, derrière des pays comme le Yémen, l’Afghanistan ou le Pakistan. Cependant l’opportunité à venir pour ce combat réside dans l’organisation prochaine des J.O de 2022, pour lesquels des mesures publiques peuvent être prises.

Du patinage au gaming ?

Médaillé d’argent en patinage artistique lors des J.O d’hiver de Pyeongchang, Shôma Uno, 20 ans est aujourd’hui perçu comme l’un des grands talents de la discipline grâce à son agilité et sa grâce. Le jeune prodige a pourtant un projet bien particulier. Lors d’une interview il a déclaré n’être que très peu stressé lors de sa prestation « peut-être parce que les J.O ne représentent pas mon but ultime » a-t-il déclaré. Il a également expliqué qu’il n’avait pas le temps pour l’amour étant « pleinement occupé par les jeux vidéo et le patinage aujourd’hui (…). Mon intérêt pour les jeux vidéo est de plus en plus grand, j’aimerais intégrer une compétition« . Une reconversion à suivre ?

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentViolences sexuelles | Des F-35A pour le Japon | Pollution du lac Ogawara
Article suivantOr de contrebande | Un toit pour le réacteur n°3 | Un an pour le Premium Friday

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.