Dans la revue de presse du mercredi 21 février, nous allons aborder les sujets suivants : une aide pour prévenir les violences sexuelles, le Japon achète des chasseurs américains, interdiction de pêcher dans le lac Ogawara à cause d’une pollution et des râmen contre les allergies aux pollens.

Un test pour prévenir les violences sexuelles

L’ONG Shiawase Namida (larme de joie) et l’association pour l’étude de la naissance et de la vie ont mis au point un test en ligne pour aider à informer les adolescentes sur la problématique des violences sexuelles. Le but est de donner aux jeunes filles, de manière simple et ludique, les bases pour entretenir des relations saines en allant de la discussion en ligne avec un inconnu au fait d’être forcée de montrer son téléphone à son petit copain. Le test va donc bien plus loin que ce que faisait généralement la prévention qui se focalisait sur les avances et les grossesses non désirées.

Le Japon investit pour ses forces aériennes

Le Japon prévoit de renforcer sa flotte de chasseurs avec l’achat de 20 F-35A de la firme américaine Lockheed Martin. Alors que pour une précédente commande, 42 appareils sont assemblés dans une usine de Mistubishi sur le sol japonais, ces 20 avions devraient être commandés directement aux États-Unis. Cela devrait permettre de les acquérir pour environ 80 millions d’euros pièce et ainsi faire une économie de près de 25 millions d’euros par appareil.

Interdiction de pêche dans un lac du département de Aomori

Nous restons dans l’aviation puisqu’il est ici question d’un F-16. En effet, un appareil de la base de l’US Air force de Misawa, département de Aomori, a été contraint de largué son réservoir de carburant externe après un problème moteur. Pour des raisons de sécurité, cela a été fait au-dessus du lac Ogawara. Cependant, l’initiative n’a pas du tout plu aux pêcheurs locaux qui ont dû interdire toute pratique tant que la pollution engendrée ne sera pas nettoyée. Le maire d’une localité proche du lac a contacté les autorités américaine afin qu’un tel incident ne se reproduise pas.

Des râmen contre les allergies aux pollens

L’Université pharmaceutique du Japon s’est associée avec la chaine de râmen Menya Musashi pour proposer un plat lutant contre les effets de l’allergie aux pollens. Concoctés avec des ingrédients issus de la médecine traditionnelle chinoise, ces râmen seront en vente entre le 9 et le 21 mars au Menya Musashi de Roppongi. Cette période n’a pas été choisie au hasard puisqu’il s’agit de la période avec une grande concentration de pollen de cèdre.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDéficit commercial | Écran LED comme seconde peau | Crise d’identité à Taïwan
Article suivantDu pétrole sur les côtes | Le Japon en or aux J.O | Plan anti-tabac

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.