La Chambre des Communes d’Ottawa devrait voter à l’unanimité une résolution demandant au Japon de s’excuser pour avoir forcé des femmes étrangères à se prostituer pendant la Seconde Guerre mondiale, ont indiqué mardi des représentants des partis.

Les partis politiques à Ottawa ont écouté , lors d’une rencontre spéciale, les témoignages de victimes d’exploitation sexuelle par l’armée impériale japonaise.

Une ébauche de la résolution demande au Japon de reconnaître que plus de 200.000 femmes asiatiques ont été forcées de travailler dans les bordels de l’armée impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale et « d’offrir des excuses formelles, sincères et sans équivoque à toutes les victimes ».

Le texte demande aussi au Japon de faire référence à cet épisode dans ses manuels d’histoire.

En juillet dernier, le Congrès américain avait adopté par acclamation une résolution similaire appelant le Japon à formuler des excuses pour son rôle dans la prostitution forcée en Asie.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUne femme poignarde sept hommes au Japon
Article suivantFemmes battues au Japon