Dans la revue de presse de ce mardi 22 décembre, nous aborderons : opposition entre Suga et les autorités sanitaires, Abe interrogé par les procureurs et un séisme qui secoue le nord-est du Japon. 

Yoshihide Suga nie la nécessité de l’état d’urgence au Japon

Le Premier Ministre Yoshihide Suga a réitéré sa position selon laquelle il n’était pas nécessaire pour le Japon d’appeler à un état d’urgence national. Certaines autorités sanitaires ont tout de même déclenché leur propre sonnette d’alarme, en contradiction totale avec le gouvernement japonais. Selon elles, le nombre d’infections cumulées a dépassé les 200 000 cas en moins de deux mois et serait une raison suffisante pour mettre en place des mesures plus strictes. Le président de la JMA (Agence météorologique du Japon) a appelé le gouvernement à prendre davantage de mesures pour lutter contre la pandémie, en déclarant que « des mesures efficaces contre les infections constitueront également les mesures économiques les plus efficaces. ». 

Shinzô Abe interrogé par les procureurs sur le financement du dîner de printemps

L’ancien Premier Ministre Shinzô Abe a été interrogé ce matin par les procureurs au sujet d’allégations selon lesquelles son groupe politique aurait illégalement couvert une partie des frais du dîner des partisans, organisé la veille de la fête des cerisiers en fleurs, au mois de mars 2020.  Selon des sources proches du dossier, une enquête était déjà ouverte à l’encontre du secrétaire d’Abe pour n’avoir prétendument pas enregistré les revenus et les dépenses liés aux événements du dîner. Le total des coûts non déclarés dans les rapports de fonds politiques, pourrait dépasser 40 millions de yens. L’ancien Premier Ministre nie son implication dans cette affaire, qui pourra tout de même être poursuivie par les procureurs. 

Un séisme secoue le nord-est du Japon

Un tremblement de terre de magnitude 6,5 a secoué le nord-est du Japon hier, tôt dans la matinée, mais aucun avertissement au tsunami n’a été émis, a indiqué l’Agence météorologique. Décrite comme effrayant par nombres d’habitants, la force du séisme a dû être révisée à la hausse, par rapport à la différence de magnitude calculée à différents points au nord-est. Au large du département d’Aomori, un faible 5 a été enregistré, alors qu’au département d’Iwate, un fort 7 a été signalé. Aucun blessé ni dommage majeur n’a été annoncé dans l’immédiat, et aucune anomalie n’a été détectée dans les centrales nucléaires et autres installations affiliées à la région. 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCovid-19⎪ Budget de défense⎟Le « tueur de Twitter »
Article suivantRecord d’infections ⎪ Akihito fête ses 87 ans ⎪ Des dons pour l’aquarium d’ Umitamago

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.