À partir du 4 juin, Villandry accueille dans sa galerie d’exposition les œuvres de l’artiste japonais Kojiro AKAGI. L’exposition, visible jusqu’en septembre, présente des lithographies et aquarelles réalisées au fil des promenades de l’artiste dans Paris. 

L’Opéra de Paris – 1975 – Sérigraphie, Atelier Del Arco, 40 tirages, +10 E.A. romainsur papier Arches 50 x 65 cm
L’Opéra de Paris – 1975 – Sérigraphie, Atelier Del Arco, 40 tirages, +10 E.A. romainsur papier Arches 50 x 65 cm

À travers cette exposition, Villandry entend renforcer ses liens avec le Japon ; dans cette même optique et dans le cadre du jumelage entre les villes de Tours et de Takamatsu, des accords de collaboration seront prochainement conclus entre Villandry et le parc de Tamamo.

Focus sur Kojiro Akagi

L’Arc de Triomphe de l’Etoile – 1975 Pochoir Jacomet (Editions Paul Sonnenberg)200 tirages numérotés, 200 romain, 100 E.A. sans numéro, sur papier Arches 45×61 cm
L’Arc de Triomphe de l’Etoile – 1975 Pochoir Jacomet (Editions Paul Sonnenberg)200 tirages numérotés, 200 romain, 100 E.A. sans numéro,
sur papier Arches 45×61 cm

Comme d’autres artistes japonais avant lui, Kojiro AKAGI est venu à Paris attiré par la culture et l’art français. 50 ans plus tard, français de cœur, il réside toujours dans la capitale. Considéré comme le plus français des artistes japonais, il est connu pour ses aquarelles peintes en plein air, ses lithographies et ses huiles étonnantes, au contour en fil d’huile rouge.

Kojiro AKAGI puise son inspiration dans le paysage urbain de la capitale. Ses déambulations dans Paris l’ont amené à explorer tous les recoins de la ville, des rues aux immeubles haussmaniens en passant par les commerces et les demeures de quartier. Armé de son chevalet, il peint dans les coins les plus divers : si les lieux renommés tiennent une place de choix dans son travail, les monuments plus confidentiels, comme une cour vétuste ou une construction moderne, font également l’objet de toute son attention. Il a choisi de mettre le bâti au centre de son œuvre et gomme ainsi de ses toiles toute présence humaine qui gênerait la lecture architecturale.

Ses œuvres sont exposées dans des musées prestigieux comme le Carnavalet à Paris, le musée de Toulon et de nombreux musées japonais. Kojiro AKAGI a obtenu de nombreux prix et distinctions, parmi lesquels le Prix du Président de la République au Salon international d’art de Toulon en 1975 et le Diplôme d’Honneur et Coupe argent du Ministre des Affaires Étrangères japonais en 2002. En 2014, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et il obtient le prix Verdaguer de peinture par l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France.

L’exposition de ses lithos et aquarelles à Villandry pendant l’été 2016 est une nouvelle occasion de découvrir au travers de son regard aiguisé quelques-uns des plus beaux édifices et lieux de notre capitale.

L’exposition bénéficie du Haut Patronage de l’Ambassade du Japon en France.

Plus d’informations :

Château et Jardins de Villandry
Château et Jardins de Villandry
  • Contact :

Château de Villandry 37510 Villandry
tél. : 02 47 50 02 09
http://www.chateauvillandry.fr/
[email protected]

  • Tarifs :

L’Exposition est accessible dans le cadre de la visite du château, sans supplément au droit d’entrée.

Tarifs Château et jardins :
– Adultes 10,50 euros ; Jardins uniquement : 6,50 euros
– Jeunes (enfants de 8 à 18 ans et étudiants de moins de 26 ans sous présentation de leur carte) 6,50 euros ; Jardins uniquement : 4,50 euros