Figure incontournable de la photographie contemporaine japonaise, Nobuyoshi Araki est connu mondialement pour ses photographies de femmes ligotées selon les règles ancestrales du Kinbaku – l’art du bondage japonais – pratique qui puise ses origines au XVe siècle. Jusqu’au 5 septembre au MNAAG à Paris, cette exposition retrace cinquante années de son travail en plus de 400 photographies et compte parmi les plus importantes consacrées à Araki en France.

Nobuyoshi Araki, Shijyo Tokyo (Tokyo, sentiment poétique), 1996, impression directe RP ultérieure, H. 40 cm ; L. 60 cm, Taka Ishii Gallery © Nobuyoshi Araki / Courtesy Taka Ishii Gallery
Nobuyoshi Araki, Shijyo Tokyo (Tokyo, sentiment poétique), 1996, Taka Ishii Gallery © Nobuyoshi Araki / Courtesy Taka Ishii Gallery

L’exposition

Un choix très important sera extrait des milliers de photographies que l’artiste a réalisées de 1965 à 2016, depuis l’une de ses séries les plus anciennes intitulée « Théâtre de l’amour » en 1965 jusqu’à des oeuvres inédites, dont sa dernière création de 2015 réalisée spécifiquement pour le musée sous le titre « Tokyo-Tombeau ». Après une première découverte de la presque totalité des livres conçus par Araki suivie d’une introduction aux grandes thématiques de son oeuvre – les fleurs, la photographie comme récit autobiographique, sa relation avec son épouse Yoko, l’érotisme, le désir, mais aussi l’évocation de la mort – l’exposition évoquera son studio, laboratoire d’idées.

Véritable journal intime d’un grand plasticien de la photographie pour qui photographier est avant tout « une façon d’exister », l’exposition se déploiera selon un parcours thématique, depuis les séries consacrées aux fleurs, la scène de Tokyo, ou encore le Voyage sentimental, illustration de son voyage de noce en 1971, suivie du Voyage en hiver en 1990, année du décès de son épouse.

À mi-parcours de l’exposition, le visiteur s’introduit dans l’atelier d’Araki et découvre la démesure de sa production photographique, mise en regard d’oeuvres issues des collections du MNAAG : estampes, photographies et livres anciens, illustrant les liens que l’artiste a entretenus avec la permanence d’une inspiration japonaise. Empreint de poésie et de recherche plastique, l’oeuvre d’Araki repose également sur une expérimentation incessante. Ainsi les codes et stéréotypes du médium sont revisités par l’artiste qui intervient sur ses propres négatifs ou recouvre parfois ses images de calligraphies ou de peinture, dans un geste audacieux, souvent teinté d’humour. Conçue à partir d’oeuvres provenant de collections privées et publiques (Tokyo, New York, Paris…), complétée des archives de l’artiste, cette exposition donnera à voir et à comprendre l’enracinement de l’art d’Araki dans la culture traditionnelle japonaise.

Le catalogue

catalogue-araki
Catalogue de l’exposition

Réalisé à l’occasion de la première exposition rétrospective en France consacrée à l’un des plus grands maîtres de la photographie contemporaine japonaise, cet ouvrage anthologique retrace cinquante années de créations de Nobuyoshi Araki : de la série « Théâtre de l’amour » (1965), en passant par les images emblématiques consacrées à l’art du kinbaku, jusqu’à la création inédite « Tokyo Tombeau », que l’artiste vient d’achever – création originale pensée pour l’événement au musée national des arts asiatiques – Guimet.
La préface de Tadao Ando et les essais de Philippe Forest, Jérôme Ghesquière, Michael Lucken, Sophie Makariou, et Jérôme Neutres donnent les clés pour comprendre l’enracinement de l’art d’Araki – dont l’œuvre est une véritable fenêtre sur le Japon contemporain – dans la culture traditionnelle.

Une coédition Éditions Gallimard / musée national des arts asiatiques – Guimet, Relié, 304 pages, 719 illustrations. Prix de vente : 39,90 euros

Plus d’informations:

  • Dates

Du 13 avril au 5 septembre

  • Comment venir ?

Musée Nationel des Arts Asiatiqes – Guimet
6, place d’Iéna, 75116 Paris
Métro : Iéna / Trocadéro / Boissière
Bus : n° 22, 30, 32, 63, 82

  • Tarifs :

    Plein tarif : 9,50 € – Tarif réduit : 7 €

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDeux sociétés japonaises de divertissement créent une joint-venture à Paris
Article suivantDes peluches au service de la transplantation pour les enfants japonais

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.