Dans le cadre du projet « Japon TEXT’ILE(S) » mené par la Conservation des musées du Département du Tarn, le Château-musée du Cayla organise une exposition et des animations sur le Japon. 

peinture-projet-kimono-motif-juban-kyoto

Le château-musée du Cayla

Au cœur du vignoble, entre Cordes-sur-Ciel et Gaillac, découvrez une maison d’écrivain, labellisée « Maison des Illustres » en 2011, où paysage littéraire et création contemporaine se conjuguent. Maison natale du poète romantique Maurice de Guérin (1810-1839) et de sa sœur Eugénie (1805-1848), cette gentilhommière traditionnelle du Languedoc est un lieu où l’écrit est une source d’inspiration et de création pour les artistes. Chacun y découvre le mode de vie tarnais du XIXe siècle grâce aux archives et aux objets de la famille de Guérin. Le caractère intimiste du paysage, hors du temps, favorise la flânerie et la rêverie. Les sentiers de randonnée, dont un sentier poétique, sont autant de chemins pour ressentir l’atmosphère si particulière du Cayla.

Estampe « Fantômes » de Kuniyoshi, avant 1861.
Estampe « Fantômes » de Kuniyoshi, avant 1861.

L’exposition

Cette exposition présente le Japon au travers de l’écrit, de la place du sacré avec l’importance du bouddhisme et du shintoïsme, du fantastique et d’un genre de poésie (les haïkus). Le lien à l’écrit est perceptible dès la première salle grâce aux vêtements des pèlerins qui ont véhiculé le bouddhisme au Japon, ainsi que d’autres pièces d’habillement tels que kesas et kimonos bouddhistes. Des kimonos calligraphiés et estampillés du sceau des temples où les pèlerins sont passés sont présentés en parallèle d’estampes anciennes illustrant le voyage et de témoignages plus récents de voyageurs ayant découvert le Japon notamment Georges Labit et Nicolas Bouvier.

La deuxième partie de l’exposition est consacrée à l’étrange dans la culture japonaise au travers d’un bestiaire sacré de la religion bouddhiste représenté sur des peintures, des livres et des sous kimonos masculins (jubans) en écho aux chimères de Maurice de Guérin.

La dernière partie fait la part belle à la poésie et au genre haïku à travers une série de gouaches mises en regard de poèmes du grand Bashô et d’extrait du livre de raison d’Eugénie de Guérin. Les haïkus, formes de poésies japonaises de genre court apparues au 17ème tachés à la saisonnalité du temps qui passe. Dans les salles d’exposition du Cayla, des haïkus de Bashô sont traités en calligraphie sur de grands kakémonos.

Les animations

  • Samedi 24 septembre en fin d’après-midi

« Visite & musique dans l’univers de Bashô ».

Rendez-vous en fin d’après-midi pour la visite de l’exposition. Une pièce vocale (« Oku no hosomichi », « La Sente étroite du bout-du-monde », compositeur Chikushi Katsuko, 20ème sur le thème du voyage, avec Koto et Shakuhachi. Puis, un intermède gustatif permettra d’attendre la nuit pour, à 20H30, assister au concert de « Tsuru no kai » au Théâtre du Colombier (Cordes sur Ciel – Les Cabannes).

Animation en partenariat avec l’Institut de Calligraphie Tôkashoin-France et le musée Toulouse-Lautrec.

  • Samedi 15 octobre après-midi

Conférence : « Le haïku et les journaux de voyage de Bashô » par Claire Fauvergue, ancien professeur de philosophie à l’Université de Nagoya et maître calligraphe.

  • Dimanche 16 octobre à 14 heures

Loto poétique autour du haïku.

Des numéros sur un carton de loto ? Non, des mots ! 5 mots pour une quine, 15 mots pour un carton, 90 mots pour un poème : le Cayla en quelques mots, pour le plaisir du jeu, de la lecture et de l’écriture !

Plus d’informations :

  • Château-musée du Cayla, 81140 Andillac
  • Exposition jusqu’au 30 octobre et animations gratuites
  • Renseignements et inscriptions auprès du musée au 05.63.33.01.68 ou [email protected]
  • Retrouvez le site web ici
  • Horaires et périodes d’ouverture

Pour le public individuel

Du 16 février au 30 avril et du 2 novembre au 23 décembre : 14h-17h, fermé les vendredis et samedis.

Du 2 mai au 30 juin et du 1er septembre au 31 octobre : 14h-18h, fermé les vendredis.

Du 1er juillet au 30 août : tous les jours, 10h-12h et 14h-18h30.

Fermé du 24 décembre au 15 février inclus, ainsi que le 1er mai et 1er novembre.

Pour les groupes, d’autres plages horaires sont possibles, sur rendez-vous.

  • Tarifs

Adultes : 3 €

Groupes (sur rendez-vous) : 2 €

Gratuit pour les moins de 18 ans et le 1er dimanche du mois d’octobre à avril.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentRencontre Poutine-Abe pour les Kouriles
Article suivantARETHE – Festival pour l’art et du thé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.