La Corée du Sud a décidé de réévaluer officiellement un accord controversé passé avec Tôkyô par le précédent gouvernement sur les « femmes de réconfort », les esclaves sexuelles de l’armée impériale nippone.

On estime jusqu’à 200.000 femmes qui ont été abusées, essentiellement des Coréennes mais également des Chinoises, des Indonésiennes et des femmes d’autres pays asiatiques. Un accord « définitif et irréversible » avait été conclu en décembre 2015 entre la Corée du Sud et le Japon. Celui-ci a exprimé ses « excuses sincères » et a versé un milliard de yens, soit 7,5 millions d’euros, de dédommagements aux victimes. Cette remise à plat de l’accord faisait partie des promesses électorales du nouveau président de centre gauche Moon Jae-In.

Depuis la signature de l’accord, Tôkyô n’a eu de cesse de prier Séoul de démanteler la statue érigée devant l’ambassade du Japon à Séoul. Le monument de Séoul, représentation en bronze d’une jeune femme assise, un petit oiseau posé sur l’épaule, est devenu très populaire dans le pays.  Cette situation empoisonne les relations entre Séoul et Tôkyô depuis des années, nombre de Sud-Coréens y voyant le symbole des crimes et violences commis par le Japon sous sa domination coloniale de 1910 à 1945. Mais d’autres statues ont été mises en place, notamment devant le consulat du Japon à Busan, ce qui a conduit Tôkyô a rappelé récemment son ambassadeur en signe de protestation.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaTV5Monde, Europe 1
SourcePhoto : PxHere (Creative Commons)
Article précédentHebocon attire des visiteurs du monde entier
Article suivantDes glaces qui ne fondent pas? Une solution « made in Japan »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.