Dans la revue de presse de ce mardi 02 avril 2019, nous aborderons : l’approbation par le Japon d’envoi de membres des forces d’autodéfense en Égypte, le bilan de fin d’année fiscale positif pour Tôkyô Disneyland et l’histoire d’un Akita devenu héros.

Le Japon approuve l’envoi de ses forces d’autodéfense en Égypte

Ce mardi, le ministère de la Défense a confirmé l’envoi de deux soldats des forces d’autodéfense japonaises dans le Sinaï entre le 19 Avril et le 30 novembre. La demande émane directement de la Force multinationale et Observateurs au Sinaï, une organisation internationale indépendante chargée de surveiller le bon déroulé du cessez-le feu entre l’Égypte et Israël depuis 1982.
Le Japon, qui soutenait l’Organisation depuis 1988, ne lui fournissait jusqu’alors qu’un soutien financier. Il s’agit du premier déploiement de soldats japonais à l’étranger ne se déroulant pas sous l’égide des Nations Unies, ce dernier étant autorisé depuis la mise en vigueur d’une loi visant à assouplir les contraintes militaires pesant sur le Japon. À ce sujet, le ministre de la défense Takeshi Iwaya s’annonce confiant et déclare que cette action « élargira la portée des contributions internationales du pays »

Bilan très positif pour les parcs Disney

Tandis que le 31 mars a marqué la fin de l’année fiscale japonaise, Disney n’a pas dérogé à la règle du bilan annuel et se félicite d’un nouveau record de fréquentation. L’Oriental Land Compagny, la société japonaise exploitant les parcs Disney de Tôkyô, à annoncé ce lundi que Disneyland et DisneySea avaient attiré 32,56 millions de visiteurs pour l’année fiscale 2018. Le précédent record était établi à 31,38 millions en 2014. Le parc avait alors attiré énormément de visiteurs du fait du succès du film La reine des neiges. Cette année, on estime ce succès aux célébrations du 35e anniversaire du premier parc Disney japonais, Tôkyô Disneyland. À titre de comparaison, Disneyland Paris avait attiré plus de 9,5 millions de visiteurs pour son 25e anniversaire en 2017. 

Mame, un Akita Inu de 12 ans devient le héros d’un jour 

La presse japonaise s’émeut en ce début de semaine d’un événement atypique, la décoration d’un chien qui a sauvé la vie d’une personne âgée avec sa maîtresse. En effet, alors que cette dernière promenait Mame à Senboku au nord du Japon vers une heure du matin, Mame a donné l’alerte après avoir repéré au bord de la route la nonagénaire. Cette dernière, vêtue d’un simple pyjama, était totalement désorientée et incapable de ne donner son nom ni son adresse. Devant cet état inquiétant, la propriétaire de Mame décide alors d’alerter les secours. Hier, Mame et sa propriétaire ont donc reçu un certificat de reconnaissance pour leur acte de bravoure.