TOKYO – Les autorités japonaises envisagent désormais d’utiliser un camion-citerne avec canon à eau pour arroser le réacteur 4 de la centrale de Fukushima, afin de refroidir le combustible nucléaire qui chauffe de façon inquiétante, a affirmé mercredi la chaîne de télévision publique NHK.

Un engin spécial de la Police municipale de Tokyo doit être dépêché sur le site mercredi soir, afin de mettre en oeuvre ce recours technique inédit, après une tentative avortée par hélicoptère.

En lien avec les autorités, la compagnie d’électricité japonaise Tokyo Electric Power (TEPCO) étudie depuis mardi diverses solutions pour remplir la piscine dans laquelle se trouve le combustible, faute de pouvoir employer les moyens habituels de refroidissement.

Le réacteur 4, qui était à l’arrêt pour maintenance au moment du puissant séisme de vendredi, contient encore des barres de combustible radioactif qui présentent un danger si elles restent hors d’eau.

« Même usé, du combustible nucléaire doit continuer d’être immergé », a précisé à l’AFP Olivier Isnard, expert de l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Mardi, le réacteur 4 a subi un incendie. Il cause depuis d’énormes soucis aux équipes techniques, lesquelles se battent aussi pour garder le contrôle des cinq autres réacteurs de cette centrale Fukushima 1 implantée dans la zone dévastée par le séisme et le tsunami.

Ces dernières se trouvent dans une piscine de refroidissement spéciale, au-dessus du coeur du réacteur.

[(©AFP / 16 mars 2011 13h44) – Article original sur romandie.com->http://www.romandie.com/ats/news/110316124402.e2un1n0s.asp]