{{Des milliers de personnes ont formé dimanche une chaîne humaine encerclant la base américaine des Marines à Okinawa, île du sud du Japon, pour exiger la fermeture de l’installation militaire de plus en plus impopulaire.}}

Malgré la pluie, quelque 17.000 personnes, selon les organisateurs, ont formé une chaine de 13 kilomètres.

Le gouvernement du Premier ministre Yukio Hatoyama tente depuis plusieurs mois de trouver une solution pour reloger la base aérienne de Futenma, actuellement située en pleine ville, sur l’île d’Okinawa.

Il espérait pouvoir retirer la base de cette préfecture, pour alléger le fardeau de ses habitants qui accueillent plus de la moitié des quelque 47.000 soldats américains chargés d’assurer la défense du Japon.

Devant le refus catégorique des autres préfectures, M. Hatoyama a été contraint de revenir au projet initial de transfert de la base dans la baie de Henoko.

« {Nous avons démontré publiquement l’opposition de la population locale au gouvernement central, qui essaye de modifier sa position avec un déménagement (de la base) à l’intérieur de la préfecture}, » a déclaré devant la presse, le maire de Ginowan, Yoichi Iha.

« {Je veux que le gouvernement négocie avec les Etats-Unis en gardant sa position initiale d’obtenir le déplacement (de la base) au moins en dehors d’Okinawa}, » a-t-il poursuivi.

[Source : AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon s’apprête à lancer une sonde et un « cerf-volant spatial » vers Vénus
Article suivantJapon: le Premier ministre Naoto Kan à la tête d’un pays ingouvernable