Quelques jours après la pose de la première pierre des travaux d’extension et d’amélioration du port artisanal de Boulbinet, le pays du soleil vient de financer un projet de construction et d’équipement d’écoles primaires et secondaires dans la capitale Conakry et les préfectures avoisinantes de Coyah et Dubréka.
Cette subvention d’un montant d’environ vingt neuf milliards deux cent dix mille huit millions huit cent trente huit mille quatre cent francs guinéens vient conforter le gouvernement dans le domaine de l’éducation.

Pour le ministre de l’éducation pré universitaire Dr Ousmane Souaré, ce geste vient alléger l’insuffisance d’infrastructure scolaire et ainsi renforcer le système éducatif « Cette décision nous réconforte à plus d’un titre eu égards aux effectifs souvent pléthoriques aux quels nos écoles sont actuellement confrontées surtout dans les zones ciblées par le projet ».
Ce projet vise la construction et l’équipement de 117 salles de classe à Dubreka et Coyah, dont 24 seront destinées aux collèges et 213 salles de classe à Conakry pour 84 collèges.
Hiroshi Sumimoto, ambassadeur du japon en Guinée, il a attiré l’attention des différents responsables de la coopération et de l’éducation sur le fait de la particularité de ce don, car pour lui c’est la première fois que son gouvernement appui la Guinée dans le domaine de la construction de collège. L’ambassadeur Sumimoto souligne que le gouvernement nippon depuis la conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique s’est engagé non seulement à doubler son enveloppe de coopération vers l’Afrique dans les cinq ans à venir, mais aussi a créer un nouveau fonds pour inciter les sociétés privées japonais à investir en faveur de l’Afrique avant d’affirmer « En matière d’éducation, le japon attache une grande importance notamment à l’amélioration du taux de scolarisation dans les pays démunis, plus particulièrement en Afrique. Dans ce cadre, le japon a financé à plusieurs reprises des projets pour la construction d’écoles primaires pour un total de 574 salles de classes dans 98 écoles »
Pendant 17 ans de coopération entre la Guinée et le Japon, le gouvernement guinéen par le biais de la JICA a bénéficié d’un apport financier de 3 239 000 000 Yen qui lui a permis de réaliser 574 salles de classe à travers le pays.
Pour le ministre de la coopération Djigui Camara, le Japon par ce soutien au secteur de l’enseignement répond à une préoccupation fondamentale du gouvernement guinéen à savoir l’amélioration de l’accès à l’amélioration de l’accès à l’éducation avant d’ajouter « le gouvernement guinéen se félicite de la parfaite adéquation entre cet appui et les objectifs de son document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP), qui je dois le mentionner, sont en parfaite harmonie avec les objectifs du millénaire pour le développement, je convie les bénéficiaires, notamment le ministère de l’enseignement de créer les meilleurs conditions pour la réalisation du projet ».
Espérons que cette somme bien utilisée pour le bonheur des élèves avenir de demain.
AUTEUR:Janvier DIALLO correspondant Kabanews Conakry

www.kababachir.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa gouvernement japonais abaisse sa prévision de croissance 2008-2009 à 1,3%
Article suivantBurkina Faso : Le Japon financera la réalisation de forages et de dispensaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.