Dans la revue de presse du lundi 19 février, nous allons aborder les sujets suivants : Hanyû dans l’histoire de son sport, interdiction de fumer à Tôkyô, un voyage en avion tout en restant au sol et un train aux couleurs d’Evangelion.

Yuzuru Hanyû, légende du patinage artistique

Le Japonais Yuzuru Hanyû a remporté la médaille d’or en patinage artistique individuel conservant ainsi son titre et entrant par la même occasion dans l’histoire de ce sport, trois mois seulement après être revenu d’une blessure à la cheville. 4 ans après Sotchi c’est à Pyeongchang qu’il réitère l’exploit qui avait été réalisé pour la dernière fois en 1948 et 1952 par l’Américain Dick Button. Hanyû est rejoint sur le podium par son compatriote Shôma Uno qui prend la deuxième place devant l’Espagnol Javier Fernandez.

Interdiction de fumer au gouvernement métropolitain de Tôkyô

Dans le but de rendre non-fumeur la ville de Tôkyô pour les Jeux Olympiques de 2020, le gouvernement métropolitain a décidé de montrer l’exemple en interdisant la cigarette dans ses locaux à partir du mois d’avril. Cependant l’objectif est encore loin d’être accompli puisque selon le ministère de la santé, près de 55 % des restaurants pourraient échapper à cette interdiction. En effet, la révision de l’Acte de Promotion de la santé exonère les restaurants existants avec une salle de moins de 100 m2 et au capital de moins de 50 millions de yens.

Voyager à l’étranger sans quitter le Japon

Survoler Paris tout en restant au sol ? C’est ce que propose First Airlines en plein coeur de la capitale nippone. L’entreprise propose à ses clients de « visiter » différents lieux comme Paris ou Rome grâce à la technologie de la réalité virtuelle. Pour plus d’immersion, les sièges proviennent des première classes d’appareils Airbus et le personnel, habillé en hôtesse de l’air, présente les instructions de sécurité et sert le repas qui accompagne cette expérience. Peut-être est-ce la solution de demain pour permettre de voyager à ceux qui ne le peuvent pas.

Un Shinkansen Evangelion au Musée du train de Kyôto

Du 24 février au 7 mai, le Shinkansen 500 series du Musée du train de Kyôto se parera des couleurs du célèbre mecha de la série Envangelion. Son habillage d’une livrée violette sera accessible au public les 22 et 22 février. Il ressemblera alors à son grand frère en circulation entre Ôsaka et Fukuoka, le 500 Type Eva. Ce dernier lancé en 2015 pour les 40 ans de la ligne Sanyô et les 20 ans de la diffusion de l’anime à la télévision, avait vu son activité prolongée jusqu’au printemps 2018 en raison de sa popularité.