, hausse de 37% de l’excédent commercial au Japon en 2007 mais recul en décembre

Tokyo (AWP/AFX) – L’excédent commercial du Japon a augmenté de 37,0% sur un an en 2007 pour atteindre 10’824,93 milliards de yens (69,8 milliards d’euros), malgré un net recul en décembre lié au ralentissement de la demande américaine, a annoncé jeudi le ministère des Finances.

L’an dernier, les exportations ont augmenté de 11,6% à 83’940,65 milliards de yens (541,6 milliards d’euros), essentiellement tirées par les automobiles (+16,4%), les semi-conducteurs (+8,0%), le matériel de téléphonie (+103,5%), l’acier (+16%) ou encore les métaux non ferreux (+25,0%).

Toujours en 2007, les importations ont augmenté de 8,6% à 73’115,72 milliards de yens (471,7 milliards d’euros).

La hausse des importations de pétrole brut (+7,4%) a été moins importante que les années précédentes. Elle avait atteint 30,7% en 2006 et 45,5% en 2005.

La Chine a conforté l’an dernier sa place de premier partenaire commercial du Japon, avec des échanges totaux de 27’867,62 milliards de yens sans inclure Hong Kong (32’610,66 milliards en incluant l’ex-colonie britannique), dépassant largement les Etats-Unis (25’246,17 milliards) pour la deuxième année de suite.

Le déficit commercial du Japon avec la Chine s’est résorbé de 26,9%, tandis que l’excédent commercial avec les Etats-Unis s’est contracté de 5,1%. Grâce à l’euro fort, l’excédent avec l’Union européenne a progressé de 20,0%.

L’excédent commercial du Japon avec l’Inde a été plus que quintuplé en 2007, tout en restant modeste (233,17 milliards de yens).

En décembre, l’excédent commercial nippon s’est contracté de 20,9% sur un an à 877,87 milliards de yens (5,7 milliards d’euros), en baisse pour le deuxième mois consécutif, a précisé le ministère.

Le mois dernier, les exportations nippones ont augmenté de 6,9% à 7437,29 milliards de yens (48,0 milliards d’euros), et les importations de 12,1% à 5849,48 milliards (37,7 milliards d’euros).

Pour décembre, les économistes s’attendaient en moyenne à un recul de l’excédent de seulement 16,5% sur un an, selon un sondage réalisé par le quotidien économique Nikkei auprès de 24 d’entre eux.

Le mauvais chiffre du dernier mois de 2007 s’explique par une nette diminution des exportations vers les Etats-Unis (-4,5%), ainsi que par la hausse des importations pétrolières (+49,2%) liée à la flambée du prix du brut.

« Malgré cela, la tendance à la hausse se poursuit pour les exportations, car les robustes exportations vers la Chine, l’Union européenne et les pays producteurs de pétrole compensent largement la chute de celles vers les Etats-Unis », a assuré un responsable du ministère des Finances.

Reflet de la crise du secteur immobilier aux Etats-Unis, les exportations d’engins de chantier japonais vers ce pays ont dégringolé de 31,2%. Les exportations de véhicules sont en revanche restées stables (+0,6%) et celles de semi-conducteurs ont fermement progressé (+8,8%).

afx/rp
(AWP)

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon va continuer à manger du thon malgré les craintes aux USA
Article suivantLe Japon promet de continuer la coopération internationale pour défendre l’économie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.