Ichiro Ozawa, président du principal parti d’opposition au Japon, le Parti démocrate du Japon (PDJ), et candidat favori au poste de Premier ministre, devrait annoncer mardi dans la soirée sa décision de démissioner ou non suite à un scandale concernant la collecte de fonds .

M. Ozawa prendra la décision après avoir examiné les détails de l’inculpation de son secrétaire Takanori Okubo, arrêté le 3 mars pour avoir reçu des dons illégaux de la part de la société Nishimatsu Construction Co.

M. Okubo a été inculpé mardi après-midi par le bureau des procureurs du district de Tokyo.

De récents sondages indiquent que le président du PDJ a une chance sérieuse de mettre un terme à un demi-siècle de domination presque sans discontinuité du Parti libéral-démocrate (PLD). L’actuel Premier ministre Taro Aso doit organiser des élections générales avant le mois de septembre, conformément à la Constitution du Japon.

[Xinhua->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentKenzo disperse les oeuvres de son palais japonais parisien
Article suivantCulture japonaise