{{Des policiers japonais experts en arts martiaux arpentent, déguisés en femmes, les rues de Nagoya (centre) la nuit pour prendre sur le fait les voleurs à la tire.}}

Depuis le mois d’octobre, ces drôles de dames, équipées de perruques, talons aiguilles et surtout de sacs à main de luxe, servent d’appât pour attirer les chapardeurs.

Les candidats doivent répondre à des critères précis: être svelte et ceinture noire de judo ou karate. « Des policiers costauds seraient immédiatement démasqués », a expliqué un officier cité par le quotidien Asahi.

Un membre de l’escouade taille mannequin (1,71 mètres pour 61 kilos) s’est dit fier de sa mission: « C’est lâche de s’attaquer à de faibles femmes ».

La ressemblance des policiers déguisés avec les membres du beau sexe prête parfois à confusion: un jeune policier a ainsi confié la « panique » qu’il a ressentie lorsqu’un conducteur s’est arrêté à son niveau, lui proposant d’aller faire un tour en ville.

L’unité n’a pour l’instant arrêté aucun voleur, a précisé le journal.

[Source : AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJapon: l’excédent commercial pulvérise les prévisions en octobre
Article suivantLe Premier ministre Yukio Hatoyama au centre d’un scandale de financement politique