Le Premier ministre japonais Naoto Kan a réitéré mardi qu’il ne visitera pas le sanctuaire de Yasukuni au cours de son mandat.

M. Kan a tenu ces propos lors d’une conférence de presse tenue mardi. En début de mois, M. Kan avait déjà déclaré que « dans la mesure où d’importants criminels de guerre y reposent, une visite officielle du Premier ministre ou de membres du gouvernement est problématique » et qu’il n’envisageait pas de visiter le sanctuaire pendant son mandat.

Par ailleurs, tous les membres du gouvernement ont affirmé mardi qu’ils ne visiteraient pas le sanctuaire de Yasukuni à l’occasion du 65e anniversaire de la reddition du Japon, qui a marqué la fin de la Seconde Guerre mondiale le 15 août 1945, a rapporté mardi l’agence de presse japonaise Kyodo.

Le sanctuaire de Yakusuni, situé à Tokyo, honore la mémoire des 2,5 millions de Japonais morts pendant la guerre, dont 14 criminels de guerre de haut rang.

[Source: Radio Chine Internationale->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentSéisme au large des côtes du Japon
Article suivantLa proportion de fumeurs continue de diminuer, sans les forcer