La proportion d’adultes fumeurs au Japon continue de diminuer régulièrement, pour se situer à 23,9% en mai dernier, contre 24,9% un an auparavant, a révélé jeudi une étude annuelle du grand fabricant de cigarettes Japan Tobacco.
Selon cette enquête à laquelle ont répondu 20.631 hommes et femmes de plus de 20 ans (âge de la majorité), la proportion de fumeurs de sexe masculin a baissé de plus de deux points en un an, pour descendre à 36,6%. A l’inverse, la part de fumeuses dans la population adulte féminine a légèrement augmenté, de 0,2 point de pourcentage, à 12,1%.

Les jeunes Japonais de 20 à 29 ans fument proportionnellement moins que leurs aînés, hormis ceux qui ont plus de 50 ou 60 ans, selon les statistiques de Japan Tobacco.

Le nombre total de fumeurs de plus de 20 ans au Japon (les mineurs n’ont officiellement pas le droit d’acheter des cigarettes) est désormais estimé à 24,95 millions, contre 26,06 millions un an auparavant.

Au Japon, la cigarette est interdite dans les locaux publics, bannie dans une partie croissante des transports en commun, et en règle générale exclue des lieux de travail dans les entreprises. Mais les restaurants et bars peuvent encore laisser les adeptes de la cigarette s’adonner librement à leur pratique.
Elle reste ainsi davantage tolérée que dans de nombreux pays occidentaux, même si on n’a pas le droit de marcher en fumant sur les trottoirs des grandes artères des villes.

Afin de diminuer le tabagisme passif, de plus en plus d’espaces sont aménagés avec de puissants extracteurs d’air pour accueillir les fumeurs,
Les cigarettes demeurent extrêmement bon marché (300 yens, soit 2,60 euros, pour un paquet de vingt unités). Toutefois, une forte augmentation tarifaire de l’ordre de 30%, liée à une hausse de taxe, est programmée pour le mois d’octobre, ce qui incite déjà des fumeurs à tenter de se sevrer.

[Source:AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Premier ministre Naoto Kan refuse de se rendre au sanctuaire de Yasukuni
Article suivantPrès de 200 centenaires manquent à l’appel