Le gouvernement japonais envisage, dans un but écologique, d’imposer aux compagnies d’électricité d’acheter la production électrique excédentaire des foyers équipés d’un système solaire, à un tarif très incitatif, afin de rendre les dispositifs photovoltaïques plus attractifs.

La consommation réelle des foyers équipés de panneaux photovoltaïques est en effet parfois inférieure au potentiel de production de leur installation solaire, ce qui se traduit par un gaspillage, alors même que des centrales au charbon et autres, plus polluantes et reposant sur des ressources fossiles, tournent à plein régime pour alimenter le voisinage.

« Le Japon a déjà fait progresser les technologies solaires dans le monde, mais avec ce nouveau dispositif, nous voulons renforcer notre rôle de meneur », a déclaré à l’AFP un responsable du ministère de l’Industrie.

Le schéma envisagé par les autorités prévoit une obligation d’achat et un quasi doublement du tarif, pour le hisser à 50 yens (42 centimes d’euro) par kilowatt-heure, alors que les compagnies offrent actuellement 24 yens par kilowatt-heure et ne sont pas forcées de prendre en charge tous les surplus générés.

Le ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie japonais, Toshihiro Nikai, a informé les compagnies de ce projet mardi, ces dernières se disant prêtes à « coopérer » pour sa mise en oeuvre.

Un projet de loi devrait être transmis prochainement au Parlement.

L’Etat nippon ambitionne de décupler la production d’électricité d’origine solaire d’ici 2020 et de faire chuter les coûts de moitié dans les cinq ans grâce aux progrès techniques qui permettent un meilleur taux de conversion.

Le Japon compte plusieurs gros producteurs de cellules photovoltaïques et systèmes solaires, dont les plus importants sont Sharp, Kyocera, Sanyo ou encore Mitsubishi Electric.

[AFP Romandie->http://www.romandie.com/infos/news2/090224092339.g8smgjpo.asp]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon limite les actions de ses navires contre les pirates
Article suivantJapon, le gouvernement de Taro Aso en pleine déroute