TOKYO – Rappel des événements au Japon où une très forte radioactivité de l’eau de mer aggrave les risques de contamination alimentaire après l’accident nucléaire à Fukushima (nord-est) consécutif aux séisme et tsunami du 11 mars, dont le bilan provisoire dépasse les 27.000 morts et disparus.

— 26: Taux d’iode radioactif 1.250 fois supérieur à la norme dans la mer près de la centrale, renforçant les craintes d’une rupture de l’étanchéité d’un ou plusieurs réacteurs. Aggravation des risques de contamination alimentaire par les produits de la mer.

Découverte d’une flaque d’eau fortement contaminée au sous-sol du bâtiment du réacteur numéro 1.

Premières traces du panache relevées en France mais avec un niveau de radioactivité sans danger pour l’environnement et la santé, selon l’Institut français de sûreté nucléaire (IRSN).

— 25: L’UE prête à négocier un accord de libre-échange avec le Japon.

Les opérations de refroidissement prendraient encore un mois, selon Tepco (Tokyo Electric Power, opérateur du site).

Bilan provisoire: 10.066 morts confirmés et 17.443 disparus.

Chine, Taïwan et Corée du Sud interdisent certaines importations alimentaires japonaises, après Etats-Unis, Australie, Canada, Russie, Hong Kong et Singapour.

Un niveau anormal de radioactivité est détecté dans des légumes provenant de Tokyo.

— 24: L’Union européenne renforce ses contrôles sur les aliments importés de certaines régions du Japon.

L’eau potable de Tokyo de nouveau admise pour les bébés.

Trois techniciens du réacteur 3 irradiés.

— 23: L’eau de Tokyo et de villes voisines déconseillée aux bébés.

Interdiction du lait cru et de produits frais de la région de Fukushima.

— 22: Electricité partiellement rétablie dans la salle de contrôle du réacteur 3.

Radioactivité anormale dans l’eau de mer près de Fukushima.

— 21: Le lait et plusieurs légumes verts de la région interdits à la vente.

Un niveau d’iode radioactif plus de trois fois supérieur à la norme dans l’eau à 40 km de Fukushima.

— 20: Traces radioactives à Taïwan sur des fèves du Japon.

Deux survivants (80 et 16 ans) retrouvés à Ishinomaki.

— 19: Percement des toits des bâtiments des réacteurs 5 et 6 pour éviter des explosions d’hydrogène.

— 18: Le coeur du réacteur 3 endommagé.

L’Agence de sûreté nucléaire japonaise relève de 4 à 5 (sur 7) le niveau de l’accident sur l’échelle internationale INES.

— 17: Des tonnes d’eau de mer déversées par hélicoptères pour refroidir des réacteurs.

— 16: Nouvel incendie au réacteur 4.

— 15: Explosion liée à la présence d’hydrogène dans le réacteur 2, incendie dans le réacteur 4 éteint par l’armée américaine.

Le niveau de gravité évalué à 6 (sur 7) par l’ASN.

— 14: Deux explosions dans le réacteur 3.

La puissance du séisme réévaluée de 8,9 à 9, 4e plus puissant au monde depuis 1900.

— 13: Le Premier ministre japonais Naoto Kan parle de la « plus grave crise » depuis la Seconde Guerre mondiale.

– 12: Explosion à Fukushima 1. Effondrement du toit du bâtiment du réacteur 1. L’explosion libère des rejets radioactifs très importants, selon Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) en France.

– 11: Le plus puissant séisme jamais enregistré au Japon puis un tsunami ravagent la côte Pacifique (nord-est).

[(©AFP / 26 mars 2011 13h41) – Article Original sur romandie.com->http://www.romandie.com/ats/news/110326124109.26fyhtv3.asp]

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent40e anniversaire tragique pour le réacteur 1 de Fukushima
Article suivantRadioactivité « 10 millions de fois supérieure » à Fukushima : Tepco s’est trompé