Le premier ministre conservateur japonais sortant Taro Aso a exprimé son amertume aujourd’hui, quelques heures avant de céder son fauteuil à son rival de centre-gauche Yukio Hatoyama, grand vainqueur des législatives du 30 août.

« {Je pense que je peux être fier d’avoir mis en oeuvre des mesures économiques draconiennes} », a déclaré M. Aso de son habituelle voix rocailleuse, lors de sa conférence de presse d’adieux après la démission collective de son gouvernement.

« {J’ai fait de mon mieux pour le Japon dans un laps de temps limité. Mais malheureusement, je m’en vais alors que la moitié du travail reste à accomplir} », a-t-il poursuivi. Il a espéré que le nouveau gouvernement ferait « {des efforts pour consolider la reprise économique} ».

« {Le Japon fait face à beaucoup de difficultés, mais j’ai confiance car le Japon n’échouera jamais si le gouvernement exerce une autorité appropriée et si le peuple fait des efforts} », a ajouté M. Aso.

[Source : Le Figaro/AFP->http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/09/16/01011-20090916FILWWW00312-japon-taro-aso-amer.php]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJapon : les cybercafés, asile des naufragés de la crise
Article suivantLes journaux japonais appellent Hatoyama à agir vite pour la population