, JO-2008 – Les qualifications rejouées au Japon malgré les menaces de l’AHF

Le Japon organise mardi et mercredi de nouveaux matches qualificatifs aux jeux Olympiques de la zone Asie, après les qualifications controversées du Koweït et du Kazakhstan, malgré les menaces proférées par le président de la Fédération asiatique de handball (AHF).

Le Japon et la Corée du Sud se rencontrent mardi à 10h20 GMT pour un billet donnant accès au tournoi olympique féminin, tandis que leurs équipes masculines s’affrontent mercredi, les autres sélections ayant finalement renoncé à concourir, par crainte de représailles de l’AHF.

Le président de l’AHF, le Koweïtien Cheik Ahmad Al-Fahad, avait menacé dimanche de sanctionner les pays prenant part à ces nouveaux matches, tout en expliquant que les résultats des premiers tournois de qualification étaient valides.

« Les équipes participant à des matches non autorisés par l’AHF seront pénalisées », avait-il déclaré selon le journal koweïtien Arab Times.

Al-Fahad avait également affirmé que le comité de l’AHF, après une réunion d’urgence, avait rejeté la décision de la Fédération internationale de handball (IHF), qui avait décidé en décembre de faire rejouer les matches qualificatifs aux JO-2012 de la zone Asie, après les protestations du Japon et de la Corée du Sud.

Le Koweït, qui préside actuellement la fédération asiatique, chez les hommes, et le Kazakhstan, chez les femmes, avaient remporté l’été dernier les tournois qualificatifs pour les Jeux de Pékin, mais les équipes perdantes avaient mis en doute l’impartialité des arbitres.

Soutien du CIO


Le président de l’AHF, qui est également membre du Comité international olympique (CIO), a par ailleurs averti que la candidature de Tokyo à l’organisation des jeux Olympiques de 2016 pourrait être discréditée, si le Japon accueillait ces matches.

« Le Japon n’a plus ma confiance. Je ne peux pas soutenir la candidature de Tokyo », a-t-il souligné, cité par des médias nippons.

Yoshihide Watanabe, le président de la Fédération japonaise de handball, avait cependant rappelé lundi que le fait de rejouer les qualifications et la candidature de Tokyo n’avaient « absolument aucun rapport. »

Watanabe, qui avait assisté à la réunion d’urgence du comité de l’AHF, a expliqué que le Japon étudiait la possibilité de scinder l’Asie en divisions Ouest et Est pour les qualifications aux JO et aux Championnats du monde.

Le président de l’IHF, Hassan Moustafa, avait souligné dimanche que les vainqueurs des matches rejoués gagneraient leur billet pour les Jeux de Pékin et que le CIO annulerait toutes les sanctions éventuellement prises à l’encontre du Japon et de la Corée du Sud.

« Le CIO soutient la décision de l’IHF », avait-il dit lors d’une conférence de presse à Lillehammer (Norvège), où se jouait l’Euro-2008 de handball. (AFP)

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon prolonge sa participation à la mission de paix au Golan
Article suivantLe Japon et l’écologie

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.