Dans la revue de presse de ce lundi 16 décembre, nous aborderons : le système de reconnaissance faciale comme sécurité principale pour les JO, puis l’inauguration du nouveau stade national, et enfin un kit funéraire « do it yourself » pour des funérailles plus abordables.

Craintes pour les données

Pour les Jeux Olympiques de 2020, le système de reconnaissance faciale de NEC Corp. sera l’une des principales caractéristiques de sécurité. L’entreprise prétend pouvoir  » vérifier correctement le visage de 230 millions de personnes en une seconde « . Le système servira à identifier les plus de 300 000 athlètes, employés et bénévoles. Mais d’aucuns s’inquiètent car on a assisté ces dernières années à une augmentation des vols de renseignements personnels en ligne. NEC a donc assuré qu’elle crypte les données accumulées, et qu’elles seront complètement supprimés après la cérémonie de clôture.

Nouveau stade national

Une cérémonie a eu lieu ce dimanche pour célébrer l’achèvement du nouveau stade national. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, le gouverneur de Tokyo Yuriko Koike, l’architecte Kengo Kuma et d’autres responsables y ont assisté. Conçu par Kuma en mettant l’accent sur la sensibilisation à l’environnement, le site sera ouvert au public le 21 décembre, avec une multitude de manifestations culturelles japonaises et une visite du médaillé d’or olympique Usain Bolt, ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAlan Geaam, alchimiste du goût
Article suivantDiner dans un igloo en hiver

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.