, L’Asie du Sud submergée par les inondations

1400 morts et 25 millions de sinistrés

Pas moins de 1400 morts et 25 millions de sinistrés ont été dénombrés en Asie du Sud suite aux inondations causées par les intempéries qui frappent la région, notamment l’Inde, le Bangladesh et le Népal, a-t-on affirmé hier.

Selon les estimations d’organismes spécialisés, l’Inde a enregistré plus de 1100 morts vendredi. Les Etats de l’Uttar Prasdesh, de l’Assam et du Bihar dans le nord du pays sont les régions les plus touchées par les inondations, a indiqué le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). Pour sa part, l’agence Press Trust of India (PTI) a rapporté que dans le seul Etat du Bihar, près de 10 millions de personnes sont sinistrées. En outre, 5,5 millions de personnes ont été déplacées dans l’Etat de l’Assam et 1,4 million ont été touchées dans l’Uttar Pradesh, ont annoncé des sources officielles. Des hélicoptères ont apporté, samedi, du ravitaillement aux habitants de 2200 localités isolées par les inondations, selon le responsable des opérations d’aide, Umesh Sinha. Près de 113 000 ha de rizières ont été submergés, a-t-il précisé. « Ce sont les pires inondations que nous ayons jamais eues dans la région du Bihar », dit Job Zaccharia, en charge de l’Unicef dans la province de l’est de l’Inde, joint au téléphone par le correspondant de RFI. Selon les témoins sur place, on ne distingue ni les habitations, ni les arbres, ni les temples tellement la zone est inondée. « La situation que nous connaissons actuellement est sans précédent depuis les 30 dernières années », a indiqué à l’AFP, au téléphone, A. K. Chowdhury, un haut responsable du Bihar. Au Bangladesh voisin, 54 personnes ont péri dans le nord et le centre du pays ces derniers jours, et 5,6 millions d’habitants sont déplacés ou isolés par les eaux, a-t-on affirmé. Le Bangladesh, dont près de 40% du territoire est sous l’eau, est traversé par 230 cours d’eau qui chaque année inondent au minimum le 1/5e du pays. « Au cours des 15 derniers jours, toutes les principales rivières ont dépassé le seuil d’alerte et leurs eaux ont inondé près de 40% du pays », a-t-on indiqué auprès du Centre d’alerte des inondations du Bangladesh. Six millions de personnes sont isolées ou sans-abri. Ce mois de juillet, les précipitations ont été trois fois plus importantes que pour toute la saison de la mousson l’an dernier. Au Népal, les Nations unies ont lancé une opération de secours pour venir en aide à des centaines de milliers de sinistrés. Au moins 84 personnes sont décédées dans ce petit royaume himalayen depuis la mi-juin, en raison des pluies diluviennes, a annoncé le ministère de l’Intérieur.

R. I.

Source : El watan

Vous pouvez en discuter sur le forum Japoninfos

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentSégolène Royal contre l’animation japonaise
Article suivantL’AIEA en visite au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.