L’organisme de crédit japonais SFCG a fait faillite lundi alors que le resserrement du crédit continue de frapper nombre d’entreprises nippones, entraînant la chute des actions de plusieurs sociétés concurrentes exposées au même risque,

La faillite de SFCG, qui affiche une dette de 3,6 milliards de dollars, est la plus importante depuis le début de l’année au Japon en termes d’endettement et pourrait avoir des conséquences sur les marchés en rendant le financement des petites et moyennes entreprises encore plus difficile, a estimé un analyste.

« La faillite de SFCG pourrait être les prémices d’une seconde étape de la crise financière », estime Norihito Fujito, analyste chez Mitsubishi UFJ Securities.

La faillite de SFCG a entraîné à la Bourse de Tokyo la chute des titres de plusieurs sociétés concurrentes. Aiful a été la plus durement touchée avec un recul de 20,3% faisant plonger l’action à son plus bas niveau depuis sa cotation en 1997.

Takefuji a perdu 15,2% et le sous-indice des organismes de crédit japonais non bancaires a atteint son plus bas record depuis plus de vingt ans.

Le secteur immobilier a également été touché par cette annonce, l’entreprise Daikyo cédant 12%.

Les entreprises japonaises subissent de plein fouet la crise économique. Un nombre record de 33 entreprises cotées ont fait faillite l’an dernier au Japon, la plupart ayant été étranglées par le resserrement des conditions du crédit. Dix autres ont déjà fait faillite depuis le début de l’année 2009.

La faillite de SFCG, qui avait entre autres créditeurs Citibank et Shinsei Trust & Banking, une filiale de Shinsei Bank, pourrait exposer des sociétés non-bancaires de second plan à des risques de cessation de paiement accrus, estime Takao Matsuzaka, analyste du crédit chez Daiwa SMBC.

Mariko Katsumura, version française Clément Dossin

[Reuters Le Figaro->http://www.lepoint.fr/actualites-economie/l-organisme-de-credit-japonais-sfcg-fait-faillite/916/0/319721]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe film japonais « Departures », Oscar du meilleur film étranger
Article suivantLe Japon limite les actions de ses navires contre les pirates