TOKYO (Reuters) – La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,77%, à un plus bas de près de cinq mois, les investisseurs étant plus que jamais inquiets de la santé de l’économie mondiale, alors que la fermeté du yen pèse une nouvelle fois sur les valeurs exportatrices.

L’indice Nikkei a perdu 99,48 points à 12.752,21 points. L’indice Topix, plus large, a cédé 8,84 points (0,72%) à 1.224,53.

Le dollar recule et se traite aux alentours de 109 yens, ce qui pénalise des exportateurs comme le constructeur automobile Honda, en recul de 1,40% à 3.530 yens.

Les valeurs financières ont elles été victimes des craintes persistantes sur la crise internationale du crédit, dans un contexte difficile de ralentissement économique mondial.

Mizuho Financial a reculé de 1,71% à 460.000 yens.

A la hausse, les valeurs liées au secteur de l’énergie ont profité de la progression des cours pétroliers, au-dessus de 116 dollars le baril de brut texan.

Le spécialiste du développement des gisements gaziers et pétroliers Inpex Holding a pris 2,73% à 1.165.000 yens.

Service Economique

REUTERS tempsreel.nouvelobs.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn navire japonais échappe aux pirates somaliens
Article suivantDaiso : franchise originaire du Japon