La judokate japonaise Ryoko Tani, sept fois championne du monde et double médaillée d’or olympique, a annoncé vendredi sa retraite sportive pour se consacrer à sa carrière politique.

Ryoko Tani, 35 ans, mère de deux enfants, a été élue en juillet, au parlement, avec le soutien du Parti Démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche) présidé par le Premier ministre Naoto Kan.

« J’ai essayé de faire mon travail de politicienne et de continuer à m’entraîner. Mon approche du sport reste là même », a déclaré la championne qui a expliqué s’être rendue compte que beaucoup de sportifs japonais s’entraînent dans de mauvaises conditions par rapport aux étrangers et a envie de changer cette situation.

« C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de me retirer. Je peux encore m’entraîner durement et faire des compétitions mais beaucoup de gens attendent des conditions meilleures. Je veux les aider en tant que politicienne », annoncé Kyoto Tani.

Double championne olympique en catégorie des moins de 48 kg et septuple championne du monde de judo, Ryoko Tani est une vedette dans l’archipel, où son nom est synonyme de don de soi et de sens du sacrifice. Sa carrière a même inspiré la création d’un personnage de manga.

Icône du judo japonais depuis sa médaille d’argent aux JO de Barcelone en 1992 à l’âge de 16 ans, elle suscite l’admiration de nombreuses Japonaises pour avoir concilié sa carrière d’athlète et son rôle de mère.

La judokate, qui combattait dans la catégorie des moins de 48 kilos, a remporté l’or aux JO de 2000 et 2004, et arraché le bronze à Pékin en 2008. Elle est retournée rapidement sur les tatamis après avoir donné naissance à son premier enfant en 2005, et avait annoncé son intention de participer aux JO de Londres 2012 à l’automne dernier, à sa sortie de la maternité, quelques jours après avoir donné naissance à son 2e enfant.

Source[: AFP->

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentAirbus juge l’A380 parfaitement adapté à des lignes intérieures japonaises
Article suivantPARITÉ – Les jeunes Japonaises gagnent plus que leurs collègues masculins