La ministre Tomomi Inada a quitté son poste ce vendredi 28 juillet afin de prendre ses responsabilités pour un camouflage des données concernant les activités quotidiennes des troupes pacificatrices japonaises au Soudan du Sud.

La décision d’Inada, qui est connue pour partager les idées conservatives du Premier ministre Shinzô Abe, arrive juste avant un remaniement du Cabinet prévu pour la semaine prochaine, dans lequel le Premier ministre avait déjà prévu de la remplacer. Il déclare : « j’ai accepté sa démission par respect pour son désir de prendre ses responsabilités pour avoir causé du désordre ».

Il ajoute : « Nous ne pouvons accorder ne serait-ce qu’une seule faute dans notre sécurité nationale ». Le ministre des Affaires étrangères Fumio Kishida prendra le poste d’Inada jusqu’à ce qu’un nouveau ministre soit nommé. Cependant, Inada a nié avoir jouer un rôle dans le camouflage. Afin de regagner le soutien du public, Abe souhaite choisir quelqu’un avec une meilleure expérience, comme Itsunori Onodera, selon des sources proches du gouvernement.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.