L’illustre chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa, atteint d’un cancer de l’oesophage, a annulé ses concerts au Japon et à l’étranger jusqu’en août, à la suite d’une opération du dos, a indiqué vendredi son bureau.

M. Ozawa, 75 ans, devait donner cinq représentations en mars au Japon et cinq autres à l’étranger en avril: deux au Carnegie Hall de New York, deux à Paris et une à Vienne.

Mais le célèbre maestro, qui avait fait un bref retour sur la scène en septembre dernier, a décidé d’annuler tous ses concerts afin de se consacrer à sa convalescence après l’intervention chirurgicale subie à la mi-janvier pour soigner une hernie discale, a indiqué une porte-parole de son bureau.

« Le prochain concert qu’il dirigera se tiendra en août à Matsumoto (centre du Japon) pour le Festival Saito Kinen », a-t-elle ajouté.

L’ancien assistant de Herbert von Karajan et Leonard Bernstein avait prévenu en janvier 2010 qu’il devait subir un traitement contre un cancer de l’oesophage, détecté de façon précoce selon ses médecins, et qu’il devait par conséquent renoncer aux représentations pendant plusieurs mois.

Directeur musical de l’opéra de Vienne, il a été pendant longtemps à la tête de l’orchestre symphonique de Boston.

[Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCoupe d’Asie Le Japon couronné!
Article suivantExplosion des vols à l’étalage chez les retraités