Le dollar a poursuivi mardi sa chute face à la devise japonaise, descendant à partir de 7H20 GMT à son plus bas niveau en 15 ans à 84,60 yens, pour tomber ponctuellement jusqu’à 84,14 yens, immédiatement après un point de presse du ministre des Finances, Yoshihiko Noda.

L’euro s’affaiblissait également face à la monnaie nippone, passant allègrement sous la barre des 107 yens, un seuil inédit en près de neuf ans.

Une notable glissade s’est produite après la fermeture de la Bourse de Tokyo, à l’annonce d’une intervention publique de M. Noda, laquelle a eu lieu à 08H00 GMT.

{« Nous regardons l’évolution des marchés avec une extrême vigilance »}, a répété le ministre à la presse, ajoutant qu’il allait encore accentuer l’attention portée sur les taux de change.

Le gardien des deniers publics a de nouveau refusé de s’exprimer sur une possible intervention directe des autorités nippones sur le marché des changes pour affaiblir le yen, type d’action que le gouvernement japonais n’a pas effectuée depuis mars 2004.

Ses propos n’ont pas arrangé la situation, l’ascension du yen se poursuivant de plus belle dans les minutes suivant son discours.

De plus en plus de voix au Japon exigent désormais une réaction forte de la part du gouvernement et de la Banque du Japon, alors que la santé de l’économie nippone est menacée par l’accès de fièvre du yen.

La hausse continue de la monnaie nippone incite en effet les entreprises à délocaliser leur production à l’étranger, ce qui aggrave la situation de l’emploi et fait mécaniquement baisser les prix des produits importés, au risque d’amplifier le phénomène pernicieux de la déflation.

Le président de la Bourse de Tokyo, inquiet de la chute des actions également due à la cherté du yen face à l’euro et au dollar, a pour sa part vivement souhaité mardi que le gouvernement japonais agisse pour adresser un message fort aux marchés.

{« Personnellement, je n’aime pas l’idée d’une intervention directe sur le marché des changes, mais le gouvernement doit agir pour stopper la nervosité actuelle »}, a déclaré Atsushi Saito lors d’une conférence de presse régulière.

{« Il est important que le gouvernement véhicule l’impression qu’il a les moyens d’intervenir quand cela est nécessaire »}, a-t-il ajouté, cité par les médias. Il a précisé que la direction prise par les monnaies ne devait pas être déterminée uniquement par les forces du marché.

[Source:AFP->

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFoot: l’équipe japonaise n’a toujours pas de sélectionneur
Article suivantPrada poursuit une ex-employée qui l’accuse de discrimination