Le groupe japonais Sony a lancé jeudi la vente de son livre électronique, concurrent du Kindle d’Amazon, au Royaume-Uni, premier pays d’Europe à le commercialiser.

L’appareil, baptisé Sony Reader, n’était vendu jusque-là qu’aux Etats-Unis et au Canada. Il n’est pas commercialisé au Japon, où cette technologie n’a jamais percé, les adeptes des livres numériques préférant se servir de leur téléphone portable comme lecteur.

Selon Sony, le Reader permet de stocker jusqu’à 160 romans, et sa mémoire offre une durée de lecture équivalent à près de 7.000 pages (largement de quoi lire plusieurs pavés comme Guerre et Paix). Il est vendu 199 livres (près de 245 euros) au Royaume-Uni et nécessite un ordinateur sous Windows.

Le marché des livres électroniques, qui peine à décoller, a été électrisé l’an dernier par la sortie du Kindle, du géant américain de la vente en ligne Amazon, qui se veut technologiquement plus avancé que les autres modèles et peut fonctionner sans ordinateur.

AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentSony Japon va réparer gratuitement 440.000 PC portables défectueux
Article suivantL’Esprit Mingei au Japon