Un comité d’experts gouvernemental a averti mercredi que le Japon, patrie du protocole de Kyoto contre le réchauffement climatique, était en train d’échouer à atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre qui lui sont imposés par ce texte.

Le protocole de Kyoto exige du Japon qu’il réduise de 6% ses émissions de gaz à effet de serre entre 2008 et 2012 par rapport au niveau de 1990.

Ces gaz sont accusés de provoquer le réchauffement.

« Il est extrêmement difficile de faire des progrès » pour atteindre les objectifs assignés au Japon, a indiqué dans un rapport un comité d’experts environnementaux et industriels désigné par le gouvernement.

« Il est nécessaire de renforcer les mesures existantes et d’en prendre de nouvelles pour réaliser la promesse de réduction de 6% », avancent les experts.

Le Japon, qui vit actuellement une phase d’expansion économique, a vu ses émissions augmenter de 8% entre avril 2005 et mars 2006.

« En particulier, les mesures applicables aux secteurs des affaires et des particuliers, secteurs dont les émissions augmentent considérablement, doivent être drastiquement renforcées », affirment encore les experts.

Le comité appelle à augmenter les objectifs de réduction d’émissions dans les secteurs de l’automobile, du bâtiment, de l’agro-alimentaire et de la chimie.

Il souhaite en outre que des secteurs qui ne sont soumis à aucun objectif obligatoire, comme les écoles et les hôpitaux, adoptent volontairement des mesures pour réduire leurs émissions.

Le comité estime enfin qu’il serait politiquement irréaliste de chercher à réduire les émissions de CO2 en augmentant la part de l’énergie nucléaire.

La méfiance à l’égard du nucléaire, déjà très vive au Japon, s’est renforcée depuis le tremblement de terre du 16 juillet dans la région de Niigata (centre) qui a endommagé la principale centrale atomique du pays et provoqué de légères fuites radioactives.

| AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe Japon s’est trouvé un nouveau Gackt
Article suivantLe poisson mauricien marque des points au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.