, Le Japon devrait afficher une croissance économique modérée au 1er trimestre

L’économie du Japon a probablement affiché une croissance modérée au premier trimestre 2008, portée par la résistance de son commerce extérieur malgré la crise aux Etats-Unis, estiment les économistes.
Le gouvernement annoncera vendredi les chiffres du produit intérieur brut (PIB) pour le trimestre de janvier à mars. Les économistes s’attendent en moyenne à une hausse de 0,7% par rapport au trimestre précédent, et de 2,7% en rythme annuel, selon un sondage du quotidien Nikkei auprès de 24 d’entre eux.
La fourchette de prévisions s’étend de +0,4% à +0,9% par rapport au dernier trimestre 2007, et de +1,6% à +3,8% en rythme annuel.
Si ces prédictions se confirment, il s’agira du troisième trimestre consécutif d’expansion pour la deuxième économie mondiale. En octobre-décembre 2007, le PIB avait crû de 0,9% (+3,5% en rythme annuel).
« Les exportations ont été le grand moteur de la croissance. Les solides exportations vers le Moyen-Orient, la Russie et l’Union européenne ont plus que compensé la chute des livraisons vers les Etats-Unis », a estimé Junko Nishioka, économiste chez ABN Amro Securities.
Au premier trimestre 2008, les exportations japonaises ont en effet augmenté de 6,0% sur un an, selon des statistiques déjà publiées.
De plus, estiment la plupart des économistes, le secteur japonais du bâtiment commence à se remettre de la chute spectaculaire des mises en chantier constatée ces derniers mois en raison de la confusion liée à l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation parasismique draconienne. Ce facteur avait lourdement pesé sur la croissance au dernier trimestre 2007.
Beaucoup s’attendent cependant à ce que le correct premier trimestre 2008 soit suivi d’un sérieux passage à vide à cause de la frilosité des ménages Japonais, dont le portefeuille est affecté par la hausse des prix des aliments et des carburants et par la stagnation des salaires.
« Une contraction sur le trimestre d’avril à juin sera suivie d’une reprise relativement molle à cause de la faible consommation des ménages », prédit ainsi Hiromichi Shirakawa, économiste au Crédit Suisse.
« La question est : la croissance de janvier-mars est-elle durable ? Nous pensons que la réponse est non », juge pour sa part Kyohei Morita, économiste chez Barclays Capital, qui estime que « l’économie japonaise est entrée dans une phase d’ajustement temporaire, tant pour ce qui est des exportations que de la demande intérieure ».

Source : AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa préoccupante ankylose du Japon
Article suivantLe Japon fournit à la Chine des images par satellite des régions frappées par le séisme

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.