, Le Japon et le Chili inaugurent leur accord

Le Japon et le Chili ont marqué lundi l’entrée en vigueur d’un accord de libre-échange, le premier signé entre le Japon et une nation d’Amérique latine, qui devrait assurer à la deuxième économie mondiale un approvisionnement stable en minéraux.

Le Premier ministre conservateur nippon, Shinzo Abe, et la présidente chilienne, Michèle Bachelet, ont officiellement lancé cet accord, conclu fin mars, en signant une déclaration par laquelle ils se sont également engagés à renforcer leur coopération dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L’accord de libre-échange supprime 92% des droits de douane pesant sur les échanges bilatéraux.

Il prévoit la suppression, d’ici dix ans, de la quasi totalité des droits de douane sur les exportations japonaises vers le Chili, et de la grande majorité de ceux sur les exportations chiliennes vers le Japon.

Le commerce bilatéral entre le Chili et le Japon a atteint 5,75 milliards de dollars en 2005.

Le Chili est notamment le premier fournisseur de cuivre de l’industrie japonaise.

Il bénéficiera principalement aux constructeurs automobiles et aux groupes électroniques japonais, et aux producteurs de cuivre et de saumons chiliens. Certains produits agricoles sensibles, comme le riz, en resteront exclus.

Lundi matin, Mme Bachelet a été reçue en audience par l’Empereur Akihito du Japon. Elle doit également se déplacer à Hiroshima (ouest) pour rendre hommage aux victimes du bombardement atomique du 6 août 1945.

Source : AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa croissance du Japon ne profite pas aux Japonais
Article suivantLa plus grande centrale nucléaire du monde en sommeil forcé au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.