Le Japon a raté un essai de missile antimissile mercredi, le projectile tiré depuis un destroyer ayant manqué sa cible chargée à blanc dans les airs, a annoncé aujourd’hui le ministère de la Défense.

Le destroyer Chokai des forces navales d’auto-défense, la marine japonaise, a testé un missile antimissile mer-air américain Standart Missile 3 (SM-3) mercredi au large d’Hawaï (Etats-Unis), mais « n’a pas réussi à détruire un missile balistique chargé à blanc », a déclaré le ministère dans un communiqué.

Tokyo n’a pas précisé les raisons de cet échec.

Le Japon avait pourtant testé avec succès ce système en décembre 2007, depuis un autre destroyer, le Kongou, toujours au large d’Hawaï. Un missile SM-3 avait alors détruit un projectile factice dans l’espace.

En septembre, Tokyo avait testé avec succès un autre système antimissile américain, le missile sol-air Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3). Les forces d’autodéfense japonaises avaient abattu un missile cible tiré à 120 km de distance.

Le Japon veut boucler d’ici 2011 la mise en place d’un bouclier antimissile protégeant l’archipel, en partenariat avec les Etats-Unis, son plus proche allié, en déployant des missiles PAC-3 sur onze bases et en installant des SM-3 sur quatre navires de guerre.

[Source : AFP et Le Figaro->http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/11/20/01011-20081120FILWWW00340-le-japon-rate-un-essai-de-missile.php]

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLes constructeurs américains quittent le Japon
Article suivantCrise: les constructeurs japonais Isuzu et Mazda réduisent leurs effectifs