, Le Japon recense les priorités de l’Afrique avant la Conférence de Tokyo

Les représentants de 30 pays d’Afrique du Nord, du Centre et l’Ouest se sont réunis mercredi en Tunisie à l’initiative du Japon pour discuter des actions à engager pour le développement du continent dans le cadre de la 4e Conférence internationale de Tokyo (TICAD).
Cette réunion, la seconde après celle des Etats de l’Afrique de l’Est et du Sud en octobre à Lusaka, est destinée à dresser un bilan, cerner les enjeux de l’aide au développement et recenser les besoins prioritaires avant la prochaine TICAD, en mai 2008 à Yokohama (Japon).
Une réunion ministérielle afro-nipponne fera la synthèse des priorités pour l’ensemble de l’Afrique, en mars 2008 au Gabon, selon les organisateurs.
Quatre dossiers sont soumis aux discussions dirigées par Nobutake Odano, principal responsable de TICAD au ministère japonais des Affaires étrangères.
Il s’agit des moyens d’accélérer la croissance, accomplir les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), consolider la paix et la démocratie et s’adapter au changement climatique.
La réunion doit identifier des « problèmes concrets » et observations des gouvernements de la région sur les mécanimses de coopération Afrique-Japon.
M. Odano a affirmé l’engagement de Tokyo à investir davantage dans la réduction des effets du réchauffement climatique sur l’Afrique et estimé à quelque trois milliards de dollars les subventions et prêts consacrés au continent dans le cadre de TICAD.
Trois autres milliards de dollars ont été réservés aux pays pauvres les plus lourdement endettés, durant la 3e phase de TICAD en 2003, a-t-il ajouté.
Le gouvernement tunisien, hôte de la réunion, a proposé la création d’un « comité de pilotage » pour le suivi de l’initiative japonaise et l’instauration d’échanges scientifiques entre les centres de recherches japonais et l’Afrique.
La promotion du commerce interafricain, du secteur privé, du tourisme et des transports entre l’Afrique et l’Asie ont été évoqués.
Une déléguée a demandé la construction rapide d’une route entre le Cameroun et le Tchad pour désenclaver la région.
Des organisations africaines et onusiennes étaient représentées à la réunion qui s’achèvera jeudi.

Source : AFP

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentFin des négociations ASEAN-Japon sur un accord de partenariat
Article suivantL’ADSL dépassée par la fibre optique au Japon

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.